Prévenir et répondre aux violences entre enfants  - SOS Villages d'Enfants

Prévenir et répondre aux violences entre enfants 

 

Les enfants et les jeunes accueillis en protection de l’enfance ou dont la famille est en situation de vulnérabilité ont souvent été confrontés à des abus, de la négligence, du stress, de la violence, des difficultés sociales, émotionnelles ou comportementales. Ils sont dès lors plus exposés au risque d’être victimes de violence de la part de leurs pairs, ou d’être eux-mêmes auteurs d’actes de violence à l’égard d’autres enfants*.

Le projet « Prévenir les violences entre enfants : adopter des comportements protecteurs », cofinancé par l’Union européenne et coordonné par la fédération SOS Villages d’Enfants International, vise à informer et former les enfants, les jeunes et les professionnels travaillant avec eux sur la violence entre pairs dans 5 pays européens partenaires : la Belgique, l’Espagne, la France, l’Italie et la Roumanie.

 L’objectif est double : accompagner les enfants et les jeunes dans le développement de comportements protecteurs, pour eux et pour les autres, et donner aux professionnels de la protection de l’enfance des outils pour prévenir, identifier et réagir d’une façon adéquate à la violence entre enfants

 

 

Formation pour les professionnels et les partenaires

LES PARTENAIRES DU PROJET EN FRANCE

Pour mettre en œuvre le projet en France, SOS Villages d’Enfants s’appuie sur un réseau de partenaires agissant également dans le secteur de la protection de l’enfance :

 

la Croix-Rouge, la fondation la Vie au Grand Air, Repairs ! 75, le Département du Nord, et l’Observatoire parisien de la protection de l’enfance.

 

Le projet s’adresse aux enfants et aux jeunes qu’ils accompagnent, ainsi qu’aux professionnels qui travaillent au quotidien directement avec eux et avec les familles en situation de vulnérabilité.

 

La violence entre pairs  

La violence entre pairs, c’est-à-dire entre enfants ou jeunes du même âge,  est très répandue. Les enfants accueillis en protection de l’enfance l’identifient comme un problème important qui affecte leur vie**.

Une recherche réalisée en Italie a montré qu’au moins six jeunes sur dix en ont été victimes notamment sous la forme de harcèlement et/ou de cyberharcèlement***, celui-ci pouvant avoir un impact à long terme sur le plan psychologique.

Malgré la fréquence de ce type de violences, il n’est pas toujours évident pour les enfants, les jeunes et les professionnels de terrain de comprendre la manière la plus adéquate de réagir  à ces situations.

 

Adopter des comportements protecteurs  

Ce projet  a pour objectif de fournir, aux enfants, jeunes et professionnels de la protection de l’enfance, les connaissances et les outils nécessaires pour mieux comprendre le problème de la violence entre pairs, le prévenir et réagir d’une manière appropriée.  

Les enfants et les jeunes seront ainsi en mesure de développer des comportements protecteurs dans leur vie, ce qui contribuera à un environnement plus sûr pour eux-mêmes et pour leurs pairs.

Les professionnels de la protection de l’enfance seront quant à eux davantage capables de prévenir et d’identifier la violence chez les enfants et de réagir d’une manière adéquate.

L’approche fondée sur les comportements protecteurs pour la prévention des violences entre enfants met l’accent sur :

  • Le droit des enfants à se sentir en sécurité en permanence : comprendre les émotions qu’ils ressentent, parvenir à faire la différence entre les prises de risque mesurées et celles qui les mettent en danger, faire la différence entre les secrets sûrs et les secrets qu’ils ne devraient pas porter seuls.
  • Le recours au réseau : savoir qu’il y a toujours quelqu’un à qui parler, quoi qu’ils aient à dire 
  • La conscience et la propriété du corps, de l’espace personnel, le consentement

Quelles actions mettons-nous en place EN FRANCE ? 

  • Des ateliers animés par les pairs pour renforcer la capacité de 60 enfants, âgés de 11 à 15 ans et accueillis en protection de l’enfance, à appliquer dans leur vie quotidienne l’approche fondée sur les comportements protecteurs, et leur permettre de reconnaître et de parler de la violence entre enfants 
  • Des formations en présentiel pour former 60 professionnels de la protection de l’enfance à prévenir, identifier et réagir à la violence entre enfants d’une façon équilibrée, protectrice et bienveillante, et dans l’intérêt supérieur de chaque enfant 
  • Un module de sensibilisation en ligne axé sur la prévention des violences entre enfants et jeunes, destiné à ceux de 16 ans et plus, un livret adapté aux enfants de 8 à 11 ans élaboré par les jeunes experts, ainsi qu’un module d’e-learning destiné aux professionnels de la protection de l’enfance et aux autres acteurs concernés 
  • Des recommandations, fondées sur l’analyse de cette expérience, seront portées auprès des décideurs afin de plaider pour des changements systémiques améliorant l’accompagnement et la protection des enfants

 

Participation des enfants et jeunes 

«  Pour relever le défi posé par les violences entre enfants, les jeunes doivent être impliqués. Ce projet repose donc d’abord sur l’écoute de leurs besoins. L’un de ses objectifs essentiels est de renforcer leurs capacités et leurs connaissances pour qu’ils contribuent eux-mêmes à la création d’un environnement sûr, pour eux et pour leurs pairs ». 

 

Ingrid Maria Johansen, Directrice générale, SOS Villages d’Enfants International 

 

 

 

Le Groupe National des jeunes experts  

Ce groupe est composé d’une dizaine de jeunes de 18 à 25 ans ayant un parcours en protection de l’enfance et souhaitant contribuer à la prévention des violences entre enfants en développant des outils et du matériel de formation pour les jeunes et les professionnels de la protection de l’enfance. Leur participation a été déterminante lors de la phase d’état des lieux et de conception des outils au niveau national.  

Deux jeunes de ce groupe sont également membres du Groupe international de jeunes experts, composé de 2 membres de chaque pays impliqué. Ils participent ensemble à la création des messages clés et des outils de sensibilisation. 

 

Participation aux comités de pilotage

Deux jeunes du Groupe national des jeunes experts sont également membres à part entière du comité de pilotage national, ainsi que du comité de pilotage international, composé de 2 membres de chaque pays impliqué. Ils prennent activement part aux réunions et aux décisions prises.

 
Les pairs formateurs  

Les pairs formateurs sont des jeunes âgés de 18 à 24 ans, ayant eu un parcours en protection de l’enfance. Formés lors de la formation des pairs formateurs menée par 3 personnes,  dont une formatrice « jeune ». Ils auront pour mission d’animer des ateliers sur la prévention de la violence, pour des enfants de 11 à 15 ans. L’une des innovations du projet est en effet de mettre l’accent sur la formation par les principaux intéressés.

 

VERS UNE évolution des pratiques dans le secteur de la protection de l’enfance 

Nous partageons les connaissances acquises et les outils créés via un guide pratique et ainsi que prochainement des supports de formation et de sensibilisation. Ces derniers ont été créés en s’appuyant sur les résultats d’une phase d’état des lieux dans les 5 pays participants.

Notre objectif sur le long-terme est que ce projet essaime auprès d’autres acteurs, associations et établissements de la protection de l’enfance, qu’ils puissent bénéficier des formations proposées et mettre en œuvre, à leur tour, cette méthode des comportements protecteurs, afin de faire évoluer le secteur d’une manière positive.

Grâce aux messages-clés délivrés par le Groupe national des jeunes experts ainsi qu’aux recommandations élaborées par le comité de pilotage du projet, nous souhaitons que les pouvoirs publics prennent la mesure du phénomène et s’engagent pour qu’une approche informée, préventive et réactive de la violence entre enfants, devienne la norme dans l’accompagnement des enfants accueillis en protection de l’enfance.

 

Télécharger ci-dessous le guide pratique « Prévenir et répondre aux violences entre enfants » :

Pour en savoir plus sur ce projet  

Contactez :  

Mathilde FLERCHINGER, Responsable du pôle développement des compétences et coordinatrice du projet, mflerchinger@sosve.org / 01 53 20 62 80 

Emma BAZ, Assistante du projet et formatrice, ebaz@sosve.org / 01 53 20 62 83 

 

Références : 

* Brodie & Pearce, 2017. 

** Kendrick, 2011 : Wlodarczyk et Makaruk, 2013. 

*** https://networkindifesa.terredeshommes.it/osservatorio-indifesa/  

 

 

Les actualités : 

 

Prévenir les violences entre enfants : les pairs formateurs, nouveaux ambassadeurs du projet européen

 

Retour sur la réunion à mi-parcours du projet européen : « Prévenir et répondre aux violences entre enfants »

 

« Adopter des comportements protecteurs », un partenariat au service des enfants

 

 

 

 

 

Ce projet est cofinancé par l’Union Européenne et SOS Villages d’Enfants


Le contenu de cette page ne représente que l’opinion de l’auteur et relève de sa seule responsabilité. La Commission européenne n’accepte aucune responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite des informations contenues dans ce document. 

 

 

 Pour en savoir sur la formation

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants