L’accès à la santé

Dans de nombreux pays, l’absence ou l’insuffisance de l’accès à la santé fait peser de grands risques pour le développement des enfants voire met en péril leur survie.

 

Chaque heure de chaque jour, la malnutrition tue 300 enfants


(Save the children, 2012)

 

Dans l’ensemble des villages d’enfants SOS à travers le monde, une infirmerie ou un dispensaire assurent le suivi médical des enfants accueillis comme de ceux issus des familles défavorisées des alentours, qui bénéficient ainsi de l’accès aux soins.

Le dispositif peut comprendre une pharmacie, un centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI), un laboratoire d’analyses, voire un hôpital comme en Somalie…

 

Les structures médicales de SOS Villages d’Enfants interviennent en particulier autour de la prévention et de la prise en charge de la malnutrition, du paludisme, des maladies infectieuses, ainsi que des personnes affectées par le VIH.

 

De plus, un travail de sensibilisation et de prévention du VIH, des MST et des addictions est mené auprès des adolescents en village d’enfants SOS, en Foyer de jeunes SOS ou dans les centres médicaux.

 

En quelques chiffres, à travers le monde :

 

  • 79 centres médicaux

… soit 921 700 services ponctuels et jours de prise en charge. (chiffres 2015)