Les programmes de renforcement de la famille - SOS Villages d'Enfants

Les programmes de renforcement de la famille

Pour prévenir l’abandon et accompagner les familles
en situation de vulnérabilité

Dans de nombreux pays frappés par la pauvreté, les catastrophes naturelles ou les conflits, trop de familles, faute de ressources, en sont réduites à délaisser voire abandonner leurs enfants.

Afin de protéger ces enfants des dangers de la rue et de l’exclusion, et de leur permettre de grandir dans leur propre famille, SOS Villages d’Enfants a développé des Programmes de Renforcement de la Famille (PRF).

Les enfants et les adolescents en sont les bénéficiaires directs : aide alimentaire et matérielle, accès aux soins médicaux, à la scolarisation et à la formation, prise en charge durant la journée.

Les parents sont accompagnés dans une démarche d’insertion sociale et économique : information sur l’hygiène, la nutrition, la santé, réhabilitation de l’habitat, soutien psychologique, cours d’alphabétisation et de formation, aide juridique (état-civil), soutien à la recherche d’emploi ou à la création d’activités génératrices de revenus…

L’objectif est l’accès à l’autonomie des familles afin qu’elles puissent prendre en charge leurs enfants et subvenir à leurs besoins.

A l’international, SOS Villages d’Enfants a mis en place 620 Programmes de Renforcement de la Famille qui bénéficient à près de 350 000 enfants et jeunes à travers le monde (chiffres 2020).

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants