Partenaires institutionnels publics qui soutiennent SOS Villages d'Enfants

Nos partenaires institutionnels

SOS Villages d’Enfants France bénéficie du soutien de partenaires institutionnels publics qui lui permettent de mettre en œuvre des projets en partenariat avec d’autres associations SOS Villages d’Enfants dans le monde.

 

 

L’Agence Française de Développement (AFD), institution financière publique qui met en œuvre la politique de développement définie par le gouvernement français, agit pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable. Présente dans 108 pays à travers un réseau de 85 agences, l’AFD finance et accompagne des projets, dont ceux portés par les organisations de la société civile comme Sos Villages d’Enfants. A ce titre, SOS Villages d’Enfants France bénéficie d’une subvention de 500 00€ sur trois ans (2017-2019) pour le projet RECORDE, qui vise à prévenir les ruptures familiales et à promouvoir les droits de l’enfant au Burkina Faso et au Mali.

 

 

 

Le gouvernement de Monaco a fait de la lutte contre la pauvreté sa priorité d’intervention. La politique de coopération monégasque, axée sur l’éducation, la santé et l’insertion socio-économique, est mise en œuvre dans 12 pays, dont le Mali. SOS Villages d’Enfants France bénéficie d’une subvention de 250 000€ sur trois ans (2018-2020) pour les activités menées au Mali du projet RECORDE.

 

 

 

La région Ile-de-France, dont la politique de coopération internationale s’inscrit dans le cadre des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) adoptés en 2015 par l’Assemblée générale des Nations Unies, soutient le projet de Centre d’Education en Biologie Aquatique et de Formation en Aquaculture (CEBAFA) développé depuis 2016 à Madagascar. Le financement de la région Ile-de-France s’élève à 12 500€.

 

 

 

Le Centre de Crise et de Soutien (CDCS) du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, chargé de la gestion des crises à l’étranger, apporte notamment son soutien aux ONG dont il finance les projets destinés à apporter des réponses aux urgences humanitaires. Le soutien du centre de crise, d’un montant de 220 000€, a ainsi permis à SOS Villages d’Enfants de répondre en 2015 à la crise alimentaire dans le sud de Madagascar. Dans 6 districts du pays, 120 000 enfants et adultes ont bénéficié de produits de première nécessité destinés à couvrir leurs besoins immédiats, 5 000 enfants en état de malnutrition ont été pris en charge et 5 200 personnes ont eu accès aux soins.