Projet RECORDE : atelier et rencontre au Mali avec la coopération de Monaco - SOS Villages d'Enfants

Projet RECORDE : atelier et rencontre au Mali avec la coopération de Monaco

 

 

 

 

 

 

Du 6 au 12 avril, SOS Villages d’Enfants Mali a accueilli SOS Villages d’Enfants France, SOS Villages d’Enfants Burkina Faso et le bureau régional Afrique de l’Ouest de la fédération pour différents temps de rencontres autour du projet RECORDE, qui regroupe 4 Programmes de Renforcement de la Famille au Burkina Faso et au Mali, cofinancés depuis 2017 par l’Agence Française de Développement (AFD) et le Gouvernement de la Principauté de Monaco.

 

Fortement impliquée aux côtés de SOS Villages d’Enfants depuis deux ans, la Coopération de Monaco a consacré deux journées entières au projet : la première pour visiter les activités du projet à Kita, à 180 km de Bamako. Candice Manuello (Responsable des programmes Mali) et Cécile Dakouo (Coordinatrice pays au Mali) ont ainsi pu découvrir deux périmètres maraîchers aménagés grâce au projet, rencontrer les femmes d’un groupement d’épargne et de crédit communautaire, échanger avec un club d’enfants et les organisations à base communautaire renforcées par le projet. Les communautés, fortement mobilisées autour de cette visite importante, ont pu témoigner de leur reconnaissance et des bénéfices qu’elles retirent du projet, au profit du bien-être de leurs enfants. La visite s’est achevée par la rencontre de deux « familles SOS » au sein du village d’enfants SOS de Kita, qui ont récemment accueilli de jeunes enfants venant de la pouponnière de Bamako, également appuyée par la Coopération de Monaco.

 

Les représentantes de la Coopération monégasque ont également participé au premier jour de l’atelier de coordination du projet organisé à Bamako. Durant trois jours, les équipes du Burkina Faso, du Mali, du bureau régional et de SOS Villages d’Enfants France ont travaillé sur les résultats atteints après plus de deux ans de projet et sur les défis à relever à 8 mois de la fin de celui-ci. Ce type d’atelier est également l’opportunité de faciliter les échanges de pratiques et d’expériences entre associations nationales, d’autant que 4 collaborateurs de SOS Burkina Faso ont pu visiter les programmes de Kita et de Sanankoroba au cours de la semaine.

 

D’ici décembre 2019, le principal défi sera d’achever avec succès le transfert de compétences aux 13 organisations à base communautaires (OBC) renforcées par SOS Villages d’Enfants.

 

 

 

Restez informés de nos dernières nouvelles