ARPEJ : la belle mélodie des droits de l'enfants en Afrique - SOS Villages d'Enfants

ARPEJ : la belle mélodie des droits de l’enfants en Afrique

Lancé par SOS Villages d’Enfants France il y a un peu plus d’un an, le programme ARPEJ renforce les droits de plusieurs milliers d’enfants du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Togo.

 

En musique, un arpège est une série de notes successives, qui formeraient un accord si elles étaient jouées simultanément. Une définition qui a aussi du sens pour le programme ARPEJ, lancé et cofinancé par SOS Villages d’Enfants France et l’Agence française de développement. ARPEJ est l’acronyme d’Approche régionale pour la protection de l’enfance et de la jeunesse. “Il s’agit d’une série de mesures qui visent à renforcer la protection et les droits des enfants dans 18 localités du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Togo, en appuyant les associations SOS Villages d’Enfants de ces pays”, présente Avril Vignon, responsable de programmes internationaux chez SOS Villages d’Enfants France.

ARPEJ est un programme de prévention des risques d’exploitation par le travail, de mariages précoces, d’excision, de maltraitances… “Nous nous adressons aux familles fragilisées, souvent monoparentales, qui n’ont pas le temps ou les moyens de s’occuper correctement de leurs enfants, explique Avril Vignon. En renforçant leurs compétences parentales, en les aidant à améliorer leurs revenus et conditions de vie, nous agissons en amont de situations qui tendraient à dégénérer, afin d’avoir un impact social préventif au lieu de gérer les conséquences de la mise en danger de certains enfants.” SOS Villages d’Enfants travaille avec l’ONG Equipop, qui agit depuis plus de 25 ans auprès des femmes d’Afrique de l’Ouest.

 

Initié en janvier 2021 pour trois ans, ce programme concernera à terme 1 330 familles, 5 700 enfants et bénéficiera indirectement à près de 500 000 personnes. Cette sensibilisation aux droits des enfants, à l’accès à l’éducation et à la santé s’appuie sur des relais locaux. “Ces personnes ressources sont essentielles pour diffuser les bonnes pratiques dans la société”, ajoute la responsable de programmes internationaux.

ARPEJ cible aussi les professionnels de la protection de l’enfance de ces trois pays. Ceux-ci seront formés afin, poursuit Avril Vignon, “d’améliorer la qualité de la prise en charge des enfants dans une cinquantaine de structures d’accueil”.

Ce programme bénéficie d’un budget de 3,8 M€, financé à hauteur de 2,3 M€ par l’Agence française de développement. Grâce au soutien de ses fidèles donateurs, SOS Villages d’Enfants France y apporte 1,5 M€, ce qui fait d’ARPEJ le plus important programme international financé par la France. “Les communautés locales, les familles et les professionnels l’ont très bien accueilli, se réjouit Avril Vignon. ARPEJ devra faire l’objet d’une nouvelle sollicitation à l’AFD pour assurer sa pérennité avec le soutien des donateurs, de quoi modifier en profondeur l’avenir de plusieurs générations d’enfants.”

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants