L'édito de Corentin

L’édito de Corentin

CorentinJe m’appelle Corentin. J’ai 20 ans.

 

J’ai quitté l’an dernier le village SOS de Neuville où j’étais arrivé à 4 ans. Avant j’ai vécu en famille d’accueil avec une de mes petites sœurs. Les 3 autres étaient ailleurs…

 

Je me souviens que j’avais trouvé le village de Neuville froid et moche au début. Nous étions surtout intimidés, y compris ma mère SOS dont nous étions la première fratrie.

 

Les choses se sont vite réchauffées avec l’arrivée de ma dernière petite sœur et, tous les 5, nous avons construit une relation très forte avec notre mère SOS. Nous ne nous sommes plus quittés jusqu’à son départ à la retraite l’an dernier. Aujourd’hui, elle est toujours là pour nous. Il suffit que je l’appelle.

 

Je suis conseiller municipal au pôle Politique et Jeunesse de Cambrai. J’ai envie de travailler dans la politique pour me mettre au service des gens.

 

Cela remonte au jour où j’ai été élu par les enfants de mon village pour les représenter dans l’association SOS Villages d’Enfants. J’ai été fier de cette reconnaissance et j’ai compris que je pouvais vraiment faire des choses pour eux.

 

Depuis, je fais rire ma mère SOS en lui disant que je me verrais bien Président de la République. Mais c’est très sérieux pour moi, même si je suis jeune. C’est énorme de se dire qu’on peut servir toute une nation ! C’est vrai que c’est un objectif très compliqué mais cela aussi contribue à m’attirer…

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !