Au secours des familles du Haut-Karabakh - SOS Villages d'Enfants

Au secours des familles du Haut-Karabakh

SOS Villages d’Enfants France met en place une importante aide d’urgence pour les familles victimes du conflit du Haut-Karabakh.

 

Le 9 novembre, l’Arménie et l’Azerbaïdjan annonçaient un cessez-le-feu mettant fin à 44 jours de conflit pour le contrôle de la région du Haut-Karabakh. Les bombardements qui n’ont pas épargné les zones d’habitation, les hôpitaux, les écoles… ont provoqué le déplacement d’environ 110 000 personnes.

 

“Principalement des femmes, enfants et personnes âgées, précise Spartak Sargsyan, directeur national de SOS Villages d’Enfants Arménie. Leurs maisons ont été détruites, ils ont perdu tout ce qu’ils avaient, n’ont plus de revenus et doivent recommencer leur vie à zéro. Beaucoup ne peuvent pas revenir en arrière”.

 

 

 

Proche partenaire des équipes arméniennes (voir Villages de joie de mars 2020), SOS Villages d’Enfants France, grâce au soutien de ses donateurs, a pu immédiatement répondre à l’appel de SOS Villages d’Enfants Arménie par une aide financière de 100 000 € sur ses fonds propres. Par ailleurs, une subvention de 300 000 € octroyée par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a augmenté de manière significative la contribution de SOS Villages d’Enfants France.

 

Une reconnaissance institutionnelle qui marque la légitimité et la pertinence du projet.

“Ce programme ‘Soutien aux familles vulnérables et enfants non accompagnés déplacés en Arménie’ a été lancé début décembre, explique Alice Tawil, responsable de programmes internationaux. Il permettra de soutenir 500 familles déplacées, soit environ 900 adultes et 3000 enfants en leur apportant nourritures, vêtements chauds, argent… mais aussi des soins, de l’éducation, un soutien psychologique, juridique, etc. L’autre grand volet consiste à offrir un lieu de vie provisoire à 30 enfants séparés de leur famille”.

 

Dans le contexte de la crise sanitaire, SOS Villages d’Enfants France a également pu apporter à la population arménienne un soutien d’urgence de près de 135 000 €, là encore sur ses fonds privés grâce à ses donateurs. Il permettra d’étendre à une centaine d’autres familles les actions du Programme de Renforcement de la Famille à Erevan (sensibilisation aux mesures de prévention et de protection, aide matérielle et soutien psychosocial, accompagnement des enfants et des jeunes dans la scolarité, l’accès à Internet, l’orientation professionnelle). Prévu pour durer jusqu’au printemps, le programme d’aide aux déplacés sera prolongé si nécessaire.

 

Notons, enfin, que SOS Villages d’Enfants est présente en Azerbaïdjan. Les “familles SOS” qui furent évacuées du village d’enfants SOS de Ganja pendant le conflit ont été accueillies par celui de Bakou où elles se voient proposer un soutien psychologique.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants