Haut-Karabakh : soutien de SOS Villages d’Enfants France aux enfants et familles déplacés - SOS Villages d'Enfants

Haut-Karabakh : soutien de SOS Villages d’Enfants France aux enfants et familles déplacés

C’est une véritable catastrophe humanitaire qui se déroule en Arménie après le conflit armé du Haut-Karabakh. « Environ 100 000 personnes du Haut-Karabakh, principalement des femmes et des enfants, ont été déplacées vers l’Arménie et environ 50 000 autres sont attendues », explique Spartak Sargsyan, directeur national de SOS Villages d’Enfants Arménie. « Leurs maisons ont été détruites. Ils ont perdu tout ce qu’ils avaient et doivent recommencer leur vie à zéro ».

 

De plus, l’afflux de personnes déplacées augmente les craintes d’une propagation rapide des infections COVID-19 : « Les masques, les désinfectants et les articles d’hygiène sont également nécessaires ».
Traumatisés par la guerre et ayant perdu leur maison, les enfants du Haut-Karabakh risquent également de perdre leur avenir. « L’éducation de plus de 40 000 enfants du Haut-Karabakh a été totalement perturbée et la majorité d’entre eux n’a pas l’équipement nécessaire pour suivre l’enseignement en ligne ».

 

SOS Villages d’Enfants agit pour le maintien de l’unité familiale et offre une aide humanitaire et un soutien psychologique aux enfants traumatisés et isolés. SOS Villages d’Enfants Arménie abrite ainsi actuellement 35 enfants sans protection parentale et 22 enfants avec leurs mères, tous évacués du Haut-Karabakh début octobre. Ils vivent dans le village d’enfants SOS de Kotayk. Par ailleurs, 200 familles déplacées reçoivent un soutien dans le cadre du Programme de Renforcement de la Famille de SOS Villages d’Enfants à Erevan.

 

SOS Villages d’Enfants France, qui soutient déjà les programmes de SOS Villages d’Enfants Arménie, a décidé d’apporter une contribution financière à hauteur de 100 000 € à l’accueil d’enfants traumatisés et l’aide aux familles déplacées.

Rappelons qu’en Azerbaïdjan, les « familles SOS » ont été évacuées du village d’enfants SOS de Ganja par mesure de sécurité. Les 50 enfants et 8 adultes sont accueillis au village d’enfants SOS de Bakou et bénéficient d’un soutien psychologique.

 

 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants