Claire Hédon nommée Défenseure des droits - SOS Villages d'Enfants

Claire Hédon nommée Défenseure des droits

Le 15 juillet, le Parlement a entériné la nomination, sur proposition de l’Elysée, de Claire Hédon en tant que Défenseure des droits. Elle succède à ce poste à Jacques Toubon, qui quitte ses fonctions fin juillet.

 

Ancienne journaliste radio, en particulier sur RFI, Claire Hédon préside depuis 2015 l’association ATD-Quart Monde qui lutte contre l’extrême pauvreté. Elle est également membre, depuis 2017, du Comité consultatif national d’éthique.

 

En marge de la présentation de la stratégie gouvernementale de lutte contre la pauvreté, Claire Hédon avait accueilli Emmanuel Macron dans un centre d’ATD-Quart Monde en septembre 2018.

 

Claire Hédon a déclaré vouloir se placer dans « une succession exigeante » et travailler sur « l’effectivité de tous les droits pour tous, qu’ils soient économiques, socio-culturels, civils ou politiques, sans hiérarchie ».

 

SOS Villages d’Enfants se félicite de la nomination à ce poste d’une telle personnalité de la société civile, qui incarne les valeurs et l’expertise souhaitées dans la lettre ouverte qui avait été adressée, à l’initiative de SOS Villages d’Enfants, au Président de la République. Rédigée et signée par 7 organisations et 7 jeunes engagé∙e∙s, cette lettre avait reçu le soutien de 47 organisations engagées en faveur de l’enfance et de la jeunesse :

 

Cette lettre rappelle que le.a Défenseur.e des Droits a un rôle décisif à jouer pour renforcer l’effectivité des Droits de l’enfant en France et à l’international. Pour mener à bien cette mission, il est nécessaire que la Défenseure des Droits bénéficie d’une totale impartialité et indépendance. Au-delà de son appétence pour la question des droits de l’enfant, des qualités d’écoute et de dialogue non seulement avec la société civile mais aussi avec les enfants et les jeunes sont nécessaires C’est en échangeant avec eux.elles qu’ilˑelle pourra porter au mieux leur voix et les défendre. Nous pensons que Claire Hédon dispose de ces qualités. Par ailleurs, nous espérons que Claire Hédon se mobilisera également pour promouvoir et soutenir la défense des droits de l’enfant aux niveaux européen et international à travers les réseaux de l’AOMF (1) ou d’ENOC (2) ; mais aussi plus largement dans les pays partenaires de la France.

 

SOS Villages d’Enfants sera bien sûr particulièrement attentive au choix  du.de la Défenseur.e des enfants, en espérant que cette nomination s’appuiera sur les qualités souhaitées exprimées dans la lettre, dont notamment une véritable expertise sur le sujet et une expérience terrain. Durant ce prochain mandat, il nous paraît essentiel que la fonction de Défenseurˑe des Enfants soit beaucoup plus visible, médiatisée et connue du grand public et des enfants et des jeunes afin qu’ilˑelle devienne, pour reprendre l’expression des enfants, unˑe « super hérosˑïne » pour défendre touˑteˑs les enfants de la République et leurs droits.

 

(1) Association des Ombudsman et Médiateurs Francophones

(2) European network of Ombudspersons for children 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants