Jeu grandeur nature - SOS Villages d'Enfants

Jeu grandeur nature

« 32 cases noires. 32 cases blanches. 8 cases par 8, identiques. 8 X 8 = 64  *

 

4 mètres sur 4. 16 pions. 2 joueurs. Qui va gagner la partie ? »  

 

« Equation à multiple inconnue. Il a 8 pions, j’en ai 8 aussi. Je dois soustraire tous ses pions. Il doit soustraire les miens. Pour le diviser je dois sauter son pion dans la diagonale coupant ainsi le jeu en une bissectrice. »  

 

 

Non ce n’est pas une résolution de problème mathématique mais tout le nécessaire pour jouer aux dames !… Confinement certainement, mais l’esprit peut continuer de s’aérer et de s’échauffer sur la terrasse du village de Gémozac transformé en échiquier géant !  

 

Un échiquier noir et blanc de 8 cases par 8 trône fièrement sur la terrasse en bois du village de Gémozac. Comme dans d’autres pays Européens, l’échiquier peut faire office de damier pour accueillir un jeu de Dame.  

 

Que diriez-vous d’une petite partie de jeu de dame, ou d’échec pour les plus audacieux ?  

 

Il faut de la stratégie pour progresser sur le caillebotis !  

 

Jouer est un besoin intrinsèque à l’enfant. C’est en jouant que l’enfant développe sa pensée, ses capacités intellectuelles – telle que le langage, la résolution de problème – et sociales. Le jeu est le terrain d’expression de la créativité de l’enfant. Cette créativité lui permet d’inventer des solutions originales à ses difficultés. Jouer c’est permettre à l’enfant de se construire dans une société.  

 

Le jeu d’échec ou de dame favorise la construction intellectuelle et sociale de l’enfant à travers le plaisir. Tactique, stratégie, anticipation, logique, concentration, sont autant d’atouts pour gagner une partie. Agitation cérébrale… et corporelle car l’échiquier mesure 4 mètres sur 4 ! Le joueur doit se déplacer pour faire sauter un pion de son adversaire. L’enfant joue à l’intérieur du jeu, il y prend place comme la figure maitresse.  

 

Sous le ciel… (bleu en plus), surplombant le village, les joueurs, adultes, comme enfants, doivent prendre de la hauteur, du recul pour regarder et voir le jeu… ensemble, dans le rire et la concentration, dans la fierté et la frustration.  

 

Un jeu grandeur nature pour révéler sa nature.  

 

Echec & Mat.  

 

Ou pas… Cela me rappelle quelque chose… Cela me donne une idée… 

 

…Le tour de mes idées de VASARELY… La suite au prochain numéro ! 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants