Les relations amoureuses, sexuelles et fraternelles en question - SOS Villages d'Enfants

Les relations amoureuses, sexuelles et fraternelles en question

 

Des ateliers rencontres entre professionnels du village d’enfants SOS de Marly, avaient été organisés courant 2018 sur le thème du développement affectif et sexuel des enfants, adolescents et jeunes adultes.

 

Durant les vacances scolaires de l’année 2019, des ateliers ont été proposés à l’ensemble des jeunes de 5 à 17 ans.

 

Delphine Lebrun, éducatrice spécialisée, et Emmanuelle Flomet, psychologue, ont animé les ateliers par tranche d’âge pour évoquer les relations filles-garçons, la question du genre, le respect de l’Autre, de soi, les sentiments amoureux, amicaux, familiaux, les relations sexuelles, la prévention…

 

Les plus jeunes, âgés de 5 à 10 ans, ont représenté la différence des sexes, ont différencié à partir d’images (vidéos et ouvrages) les relations amicales, amoureuses, familiales, fraternelles…

 

Les collégiens à partir d’un « photo langage » ont pu s’exprimer par petits groupes sur le respect dans la relation, des sentiments tels que la jalousie, la fraternité, les transformations psychiques et physiques propres à l’adolescence.

 

Les grands adolescents ont utilisé un jeu de plateau pour répondre à des questions sur les relations filles-garçons dans le respect de chacun, les moyens de contraception et de prévention et les Maladies Sexuellement Transmissibles. Ils ont pu échanger et exprimer leurs craintes et interrogations.

 

Dans chacun des groupes, les échanges ont été riches et respectueux, les jeunes rassurés par le cadre « contenant » et la confidentialité. Pour tous, les interdits fondamentaux et la nécessité de se protéger, d’interpeller en cas de difficultés ont été verbalisés.

 

Un second temps fort a été vécu par ces mêmes groupes, sur le partage de ces représentations des relations fraternelles et familiales.

 

Les jeunes se sont montrés à ce sujet très pudiques. Exprimer la tendresse, la complicité, la solidarité entre frères et sœurs mais aussi les jalousies, les rivalités voire le désamour est apparu très complexe : des éléments de dessin, de représentations graphiques viennent a minima témoigner de ce vécu intime du roman familial.

 

L’intervention de Tayeb Benhammou, artiste photographe, les a amenés à travailler sur des autoportraits en dessins et en photos.

 

La question du lien fraternel et de la filiation pourra se lire en filagramme par un jeu de ressemblance, dissemblance et de singularité, de différenciation dans l’objet album qui regroupera l’ensemble des productions des enfants.

 

Projet à suivre sur l’année 2020…

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !