Médiation équine - SOS Villages d'Enfants

Médiation équine

Cette année, six enfants bénéficient du projet de médiation équine décliné en trois propositions. Force est de constater que le travail effectué ces deux dernières années a permis de développer de nouvelles compétences chez les enfants. Nous avons également pu vérifier l’hypothèse selon laquelle ces nouvelles acquisitions se déplaceraient dans les différents domaines de la vie de l’enfant.

 

En effet, pour la majorité d’entre eux, la prise de confiance en soi, la valorisation de l’estime de soi, se dépasser en faisant face à la difficulté, faire confiance à l’autre en sachant lui demander de l’aide, les possibilités d’exprimer, de verbaliser ses émotions, les capacités d’attention et de concentration ont été observées en dehors des séances de médiation équine. Enfin nous avons observé des changements dans les postures corporelles, comportementales et relationnelles : des enfants qui se redressent, se montrent plus ouverts, se présentent différemment dans la relation à l’autre.

 

Se faire confiance et se dépasser :

Concernant l’année 2019-2020, l’équipe propose cette action en médiation équine individuelle à trois enfants au rythme de deux après-midis par mois. La médiation équine vient renforcer l’accompagnement et apporter un mieux-être psychique, relationnel et comportemental, en collaboration avec les équipes enseignantes pour une adaptation et/ou un allègement de la scolarité et le CMPP (Centre Médico-Psycho-Pédagogique).

 

Poursuivre le lâcher prise :

Il s’agit de renouveler le projet concernant une jeune fille par des séances individuelles sur des temps de vacances scolaires afin de consolider le travail entrepris l’an dernier. Lors de la dernière séance du mois de juillet 2019, elle a pu être dans un plus « grand lâcher-prise », exprimer son ressenti, son vécu intérieur et a su notamment demander de l’aide, verbaliser ses peurs et ses difficultés.

 

Partager :

Pour deux frères, la médiation équine peut être un bon outil à la fois de développer des compétences personnelles et d’enrichir la relation fraternelle. L’équipe du village d’enfants SOS a pensé qu’un travail sur le lien fratrie pouvait être effectué en médiation équine avec les professionnelles référentes.

 

Les objectifs individuels sont travaillés à la fois sur l’heure de médiation équine avec Delphine Robillard et sur les temps passés au centre équestre encadrés par les professionnels du village d’enfants SOS : Patricia Baudhuin, Cathy Dechampagne, éducatrices familiales ; Véronique Pouille, cheffe de service ; Céline Bristiel, aide familiale ; Emmanuelle Flomet, psychologue. Il s’agit de multiplier et de renforcer les interactions entre enfants et adultes et de vivre des expériences nouvelles et positives afin de valoriser le développement et l’épanouissement personnel des enfants.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants