Assemblée Générale du 20 juin 2019 - SOS Villages d'Enfants

Assemblée Générale du 20 juin 2019

 

 

 

L’Assemblée générale annuelle de SOS Villages d’enfants s’est tenue le 20 juin dernier.

 

Les administrateurs ont approuvé à l’unanimité le rapport moral du Président qui ponctuait une année riche en développements de villages et de programmes. L’Assemblée a également validé les comptes de l’organisation, en en saluant la maîtrise exemplaire en dépit d’un environnement notoirement difficile.

 

La manifestation a été précédée dans la matinée par une table ronde sur le métier de mère SOS, animée par Robert Diez Administrateur. Autour de Gilbert Cotteau, 4 mères SOS sont venues exposer des dimensions de leur métier qu’elles ont particulièrement investies : les enjeux de l’école avec Dalila Jean (Châteaudun), le couple éducatif que constituent la mère SOS et son compagnon dans la vie avec Valérie Marquez (Neuville-Saint-Rémy), le bien-être pour soi et pour les autres avec Jeanine Raheb (Digne-Les-Bains), et l’attachement dans le cadre du placement avec Sylvia Maidi (Calais). Chacune de ces professionnelles a témoigné du sens et de la profondeur de son engagement, et à travers elle, de ceux de ses collègues, vis-à-vis des enfants et de l’équipe du village. Cela restera comme un moment marquant en ce qu’il aura permis de découvrir la diversité des personnes qui œuvrent au projet de SOS Villages d’Enfants et ce qu’elles ont en commun de valeurs. La force et l’authenticité de ces témoignages aura aussi permis de mieux appréhender le métier qui consiste à accompagner au quotidien les enfants que nous confie l’Aide Sociale à l’Enfance. Gilbert Cotteau a redit son admiration pour l’engagement de chacune et chacun des professionnels travaillant auprès des enfants dans des environnements et face à des parcours d’enfants qui ont significativement changé depuis la création de SOS Villages d’Enfants. Et de conclure combien était vertueux le délicat équilibre trouvé depuis plus de 60 ans entre la fidélité aux valeurs fondatrices et la nécessité de s’adapter en permanence à la « géographie mouvante » dans laquelle nous évoluons.

 

 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !