Collecte record en 2018 - SOS Villages d'Enfants

Collecte record en 2018

Dans un environnement notoirement défavorable, SOS Villages d’Enfants termine 2018 avec une nouvelle collecte record.

 

La baisse de la CSG, la transformation de l’ISF en IFI, la crise des gilets jaunes, les affaires au sommet de l’état, la mise en place du prélèvement à la source … ont pesé significativement toute l’année sur la générosité.

 

La plupart des associations et ONG enregistraient au 1er semestre des baisses moyennes de leurs collectes de l’ordre de 6% quand elles n’étaient pas plus élevées pour celles dépendant de l’ISF (les chiffres du secteur n’étaient pas connus lorsque cet article a été composé).

 

SOS Villages d’Enfants a pourtant réussi à maintenir une évolution positive sur tous ses segments de collecte, y compris pour les dons en ligne qui marquent le pas pour la première fois sur l’ensemble du secteur.

 

La collecte auprès des Partenaires a également enregistré une augmentation sur une année 2017 pourtant exceptionnelle et malgré deux fins de partenariats significatifs.

 

Comme en atteste la commande de 4 nouveaux villages, notre projet associatif au service de la cause préférée des Français est reconnu pour ses vertus et l’exemplarité de sa gestion.

 

Nous nous félicitons également de la fidélité et de la générosité de tous nos donateurs, individus ou entreprises sans lesquels rien n’aurait jamais été possible, pas plus en 2018 qu’en 1956.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants