A la découverte du « Préau des Accoules » - SOS Villages d'Enfants

A la découverte du « Préau des Accoules »

 

 

 

 

Le « Préau des Accoules » est le seul musée à Marseille conçu tout spécialement pour les enfants ! Il propose des visites ludiques animées par des médiateurs sur le thème : « Laid Beau Sublime ? ».

 

C’est dans le 2e arrondissement de la ville, au cœur du quartier du Panier, que se cache ce « musée des enfants ».

 

Les enfants ont été accueillis par les médiateurs du musée dans une première salle. C’est là qu’ils ont appris qu’ils étaient dans un musée et que celui-ci était implanté dans un bâtiment très ancien, construit en… 1702.

 

Puis, direction la grande salle principale du « Préau des Accoules ». Dans cette belle pièce est disposée une dizaine d’œuvres. Les enfants, installés en face de l’œuvre choisie par le médiateur, ont pu discuter avec celui-ci de ce qu’ils voyaient, de leurs expériences et de celle de l’artiste en question. De nombreux échanges ont rendu le moment ludique.

 

Après la visite, place au jeu !

 

Après s’être montrés très attentifs, les enfants ont eu accès aux jeux conçus par l’équipe du musée. En lien avec tout ce qu’ils venaient de voir, ils ont pu toucher, tester, dessiner sur différents espaces mis à leur disposition. C’est aussi en s’amusant que l’on apprend !

 

 Les enfants sont repartis avec un livret qui retrace toute la visite et un poster en cadeau !!!!

 

 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants