« Droit de suite » pour les jeunes majeurs ! - SOS Villages d'Enfants

« Droit de suite » pour les jeunes majeurs !

SOS Villages d’Enfants poursuit ses actions de plaidoyer pour défendre la cause des jeunes majeurs. Aussi, nous avons initié en septembre dernier un collectif qui rassemble des associations œuvrant dans le champ de la jeunesse et de la protection de l’enfance, des personnalités qualifiées et des jeunes pour bâtir un collectif qui s’engage à plaider auprès des pouvoirs publics. Objectif : plaider pour que les jeunes majeurs soient accompagnés jusqu’à leur pleine inclusion dans la société sans limite d’âge « couperet ».

 

Ce collectif s’est déjà réuni trois fois depuis septembre et prévoit un lancement officiel probablement au Conseil économique social et environnemental en mars prochain.

 

Par ailleurs, dans le cadre du déploiement de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, il est prévu un volet sur la question des jeunes majeurs dans l’optique d’éviter les sorties « sèches » de l’Aide Sociale à l’Enfance avec un budget dédié par l’Etat. Nous avons été sollicités par les pouvoirs publics pour réfléchir à la mise en place d’un référentiel d’accompagnement des sorties de l’Aide Sociale à l’Enfance qui servira de base à une contractualisation entre l’Etat et les conseils départementaux.  Des jeunes de La Maison Claire Morandat participent également à ces travaux de réflexion dans l’optique de faire AVEC et POUR les jeunes.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants