Neuville : Donner du sens et renforcer les liens avec les professionnels de l’Aide Sociale à l’Enfance - SOS Villages d'Enfants

Neuville : Donner du sens et renforcer les liens avec les professionnels de l’Aide Sociale à l’Enfance

Ils et elles sont chargés du recrutement, responsables de la facturation, assistants de direction ou encore directeur financier et ont souhaité mieux connaitre le travail d’un village d’enfants SOS.

 

 

Le personnel de la Direction Territoriale  de l’Aide Sociale à l’Enfance du Cambrésis accompagné de Mme DELBENDE, Responsable du Pôle Enfance-Famille ont passé un après-midi avec l’équipe du village d’enfants SOS de Neuville.

 

Un beau moment de partage très convivial et interactif animé par Cédric BIGOURIE, directeur, Alain GOFFIN, chef de service, Christophe LEBRUN, éducateur spécialisé, Marie PAYET, éducatrice familiale et Jérôme LEPANSE, aide-familial.

Le fonctionnement de SOS Villages d’Enfants, les enfants et le profil des éducatrices familiales étaient au cœur des questionnements des partenaires : « Un homme peut-il devenir éducateur familial ? Est-ce possible de vivre cette expérience dans le cadre d’une vie de couple ? Comment travaillons-nous l’après 18 ans des jeunes ? ».

Le terrain de Neuville était propice à ces réponses puisque 4 des éducatrices familiales exercent leur métier dans le cadre d’une vie de couple et que le premier homme aide-familial a rejoint notre équipe il y a quelques mois. Sur la question des jeunes majeurs, quelques exemples concrets d’accompagnement et les actions de plaidoyer menées par notre association ont été valorisés.

Mme DELBENDE a aussi évoqué l’avenir en rappelant que le dispositif SAFI proposé par notre association serait une réponse pertinente aux besoins actuels du territoire et apporterait une réelle plus-value.

Pour des professionnels agissant dans les coulisses administratives de la Protection de l’enfance, cette démarche dans l’échange et la proximité était l’occasion de renforcer le sens des métiers et de l’action. Beaucoup d’entre eux n’imaginaient pas une dynamique aussi positive  en passant la porte de notre établissement.

 

Une expérience qui se poursuivra certainement dans le cadre de stages dits croisés entre SOS Villages d’Enfants et l’Aide Sociale à l’Enfance.

Restez informés de nos dernières nouvelles