La réussite scolaire

L’échec scolaire des enfants placés n’est pas une fatalité !

Ne pouvant être maintenus dans leur milieu familial, les enfants placés sur décision du juge des enfants ont besoin de soins et d’attention particuliers. La mission qui nous est confiée par les pouvoirs publics pour la prise en charge de ces enfants se décline en quatre points essentiels :

  • pourvoir à l’ensemble des besoins fondamentaux de l’enfant ;
  • favoriser son développement physique, intellectuel, affectif et social ;
  • assurer son éducation dans sa globalité ;
  • veiller à son intérêt supérieur dans toutes les décisions qui le concernent et au respect de ses droits de manière générale.

 

Dans cette approche, la scolarité occupe nécessairement une place importante. L’engagement sur le long terme qui caractérise la prise en charge en village d’enfants renforce cette responsabilité et offre de nombreuses opportunités : présents en moyenne 7 ans dans nos structures, les enfants ont la possibilité de se projeter et la continuité de l’accompagnement permet d’envisager un suivi de la scolarité sur le long terme.

 

Pourtant, dans le secteur de la protection de l’enfance, toutes les études concernant la scolarité des enfants placés montrent que ces enfants ont généralement des parcours scolaires très difficiles. Les enfants accueillis au sein de notre association n’échappent malheureusement pas à ce constat général comme nous l’ont montré les études conduites par l’association sur ce sujet.

 

Placer la réussite scolaire des enfants qui nous sont confiés au cœur des priorités de notre intervention préfigure sans doute un changement de paradigme dans le secteur professionnel de la protection de l’enfance.

 

Les pratiques d’accompagnement scolaire des enfants accueillis par SOS Villages d’Enfants ont fait l’objet de recommandations aujourd’hui portées par le programme « Pygmalion« .