Les Objectifs de développement durable (Post-2015)

S’il est bien un développement qui se doit d’être durable, c’est celui de l’enfant.

Gilles Paillard, directeur général de SOS Villages d’Enfants France

 

En 2015, les objectifs de développement durable (ODD) étaient adoptés aux Nations Unies, instruments internationalement reconnus qui tracent le chemin à suivre à l’échelle internationale pour construire un monde plus juste et plus prospère à l’horizon 2030. Dans ce contexte, SOS Villages d’Enfants travaille aux niveaux national et international pour que les enfants sans soutien parental ou en risque de le perdre ne soient pas oublié. #nochildleftbehind

 

Quels sont les 17 objectifs de développement durable ?

Objectifs de développement durable

Comment SOS Villages d’Enfants soutient les ODD ?

SOS Villages d’Enfants contribue à atteindre les ODD. Cinq d’entre eux sont notamment directement rattachés à nos programmes et sont au coeur de notre stratégie pour faire en sorte que les enfants sans soutien parental ou en risque de le perdre soient intégrés au processus de développement social et économique des 15 prochaines années.

 

Compter tous les enfants car tous les enfants comptent !

Les données désagrégées vont représenter un outil clé dans l’évaluation de la progression vers les ODD. Plus de 175 ONG dont SOS Villages d’Enfants ont lancé un appel aux Nations Unies pour désagréger les données et s’assurer que tous les enfants sont comptés, notamment ceux qui ne vivent pas en famille.

 

Les ODD pour les enfants

Grâce à la prévention de la séparation des familles, au renforcement de la qualité de la prise en charge alternative et à une meilleure préparation des jeunes à l’autonomie, SOS Villages d’Enfants peut avoir une influence majeure sur l’évolution de la situation des enfants sans soutien parental ou en risque de le perdre. Cela contribuera à la réalisation des cinq ODD suivants :

 

  LE PROBLEME LA REPONSE DE SOS VILLAGES D’ENFANTS
SDG 1 éradiquer la pauvreté La pauvreté est un facteur clé dans la séparation des familles. La majorité des enfants ayant perdu un soutien parental aurait pu vivre avec sa famille si une protection sociale adéquate avait été possible. Trop souvent les décisions de prise en charge alternative manquent de contrôle et exposent les enfants à vivre dans des conditions qui ne prennent pas en considération leurs droits. SOS Villages d’Enfants est engagée à aider les familles et communautés pauvres afin de casser le cycle de la pauvreté. Nos programmes de renforcement de la famille consistent en un accompagnement des familles pour leur apporter les moyens d’être résilientes, à travers l’éducation et des formations professionnelles.
odd-4-logo Un enfant sans soutien parental fait face à de nombreux défis pour avoir accès à une éducation de qualité très tôt dans son enfance. Très souvent, cela est dû à un manque de soutien économique ou de la part d’un adulte qui comprend sa situation et qui l’accompagne dans son intérêt. Les enfants sans soutien parental ont d’autant plus de risques d’abandonner l’école. SOS Villages d’Enfants permet aux enfants et jeunes l’accès à une éducation de qualité, de la petite enfance à l’éducation supérieure et à la préparation au premier emploi. Nous ouvrons nos programmes d’apprentissage et de formation aux communautés. Nous militons pour une éducation accessible. Dans sa réponse en situation d’urgence, SOS Villages d’Enfants met en place des espaces d’accueil SOS pour les enfants pour leur permettre apprentissage et loisir.
odd-8 Le chômage et les emplois précaires peuvent rendre difficile la prise en charge des enfants pour les parents. Les enfants et jeunes ayant perdu la soutien parental peuvent être amenés à lutter davantage que les autres pour atteindre l’autonomie. Ils doivent souvent faire face à des taux de chômage toujours plus élevés, à des emplois précaires, au trafic et à l’exploitation des enfants, parfois sexuelle. SOS Villages d’Enfants apporte un soutien aux jeunes : développement des compétences et confiance en soi sont considérés comme éléments clés pour atteindre l’autonomie et devenir des adultes accomplis avec un emploi décent. SOS Villages d’Enfants met en place des programmes de formation technique et de tutorat. Nous aidons aussi les parents à accéder à la formation afin qu’ils puissent atteindre des revenus suffisants pour leurs familles entières.
odd_10 Les enfants et jeunes qui ne bénéficient pas d’une prise en charge adéquate pour les protéger et les accompagner sont moins susceptibles de pouvoir exercer leurs droits et plus susceptibles de passer au travers d’un accès à la santé et à l’éducation, d’une bonne nutrition, de compétences sociales. Une telle exclusion peut mener à entrer dans un cycle de la pauvreté et augmenter ainsi les inégalités. SOS Villages d’Enfants milite en faveur de politiques et de pratiques qui assureraient l’égalité des chances, la non-discrimination et l’intégration sociale pour tous les enfants et les jeunes. Nous aidons enfants, familles et communautés à briser le cycle de la pauvreté et à mettre fin à l’exclusion afin que les enfants deviennent des adultes actifs dans et pour la société.
 odd16 La violence est un facteur de risque majeur pour les enfants étant retirés de leur famille. A ce problème s’ajoute le fait que les enfants séparés de leur famille encourent un risque plus élevé de subir des violences. Les enfants qui ne sont pas pris en charge par leurs parents, des membres de leur famille ou des professionnels de la santé, sont des cibles faciles pour les abus, la négligence et l’exploitation. Malheureusement, la violence alimente un cycle de violences : les enfants victimes de violence sont plus susceptibles d’être victimes ou auteurs de violences plus tard. SOS Villages d’Enfants est une organisation apolitique et non confessionnelle qui oeuvre pour la protection de l’enfance à travers des programmes de renforcement de la famille mais aussi en accompagnant et formant les professionnels de la protection de l’enfance afin qu’ils adoptent une approche par les droits de l’enfant. Nous militons pour éveiller les consciences publique et politique sur les facteurs qui exposent les enfants à la violence et pour améliorer les systèmes de protection de l’enfance.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer