Lignes directrices des Nations Unies relatives à la protection de remplacement pour les enfants - SOS Villages d'Enfants

Lignes directrices des Nations Unies relatives à la protection de remplacement pour les enfants

Pages de 101012-UN-Guidelines-fr-WEBPour marquer le 20ème anniversaire de la Convention Internationale relative aux Droits des Enfants (CIDE), l’Assemblée générale des Nations Unies a officiellement présenté le 20 novembre 2009 les Lignes directrices relatives à la protection de remplacement pour les enfants. Au nom de SOS Villages d’Enfants International et du Service Social International, nous accueillons avec enthousiasme ce nouveau cadre international. Nous estimons qu’il a le potentiel pour promouvoir les droits de l’enfant et améliorer la vie de millions d’entre eux à travers le monde, ainsi que de leurs familles et de leurs communautés Dans le but de promouvoir sa diffusion et de soutenir sa mise en oeuvre, cette publication présente le texte officiel des Lignes directrices relatives à la prise en charge alternative des enfants (Assemblée générale A/RES/64/142), et propose une réflexion dans quelques domaines clés qu’elles développent.

HISTORIQUE

Les Lignes directrices relatives à la protection de remplacement pour les enfants sont nées d’une prise de conscience des lacunes dans la mise en œuvre de la CIDE pour les millions d’enfants privés de protection parentale dans le monde, ou risquant de l’être. Face à ce constat, la communauté internationale s’est réunie et a développé ces Lignes directrices. Elles sont le résultat de cinq années d’échanges et de négociations entre le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies, les gouvernements conduits par le Brésil, l’UNICEF, des experts et universitaires, des représentants d’organisations non gouvernementales, sans oublier des jeunes gens ayant une expérience de prise en charge alternative.

PRINCIPES CLÉS

Les Lignes directrices relatives à la protection de remplacement pour les enfants soulignent le besoin de politiques et de pratiques pertinentes, au regard de deux principes fondamentaux : la nécessité et l’adéquation. Au cœur de la nécessité se trouve le désir de soutenir les enfants pour rester et être pris en charge dans leur famille. Le retrait d’un enfant de sa famille ne devrait être qu’une mesure de dernier recours et, avant de prendre une telle décision, une évaluation rigoureuse et participative est requise. Quant à l’adéquation du placement, les Lignes directrices définissent un certain nombre de modalités de prise en charge adaptées. Chaque enfant nécessitant une protection de remplacement a des besoins spécifiques au regard, par exemple, de la durée de sa prise en charge ou du maintien avec sa fratrie. La solution de prise en charge choisie doit être adaptée aux besoins individuels. La pertinence d’un placement doit être réexaminée régulièrement afin d’évaluer la nécessité de le prolonger ou la faisabilité d’un retour en famille.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants