Dragana et Milica ont réussi à s'ouvrir aux autres - SOS Villages d'Enfants

Dragana et Milica ont réussi à s’ouvrir aux autres

Dragana*, 14 ans, et Milica, 13 ans, sont deux sœurs aux personnalités très différentes. Dragana est extravertie, tandis que Milica est calme et aime écouter.
Les filles vivent dans une modeste maison à la périphérie de Sarajevo Est, en Bosnie-Herzégovine, avec leurs parents et leur frère.
SOS Villages d’Enfants a commencé à soutenir la famille en 2016 sur référence des autorités publiques de protection sociale. Celles-ci ont identifié plusieurs problèmes qui affectent le bien-être des enfants et qui pourraient conduire à une séparation familiale.
L’école des filles a également soulevé des inquiétudes. Dragana et Milica étaient en difficulté scolaire. Elles étaient repliées sur elles-mêmes et ne socialisaient pas avec leurs camarades de classe, dont certaines se moquaient des sœurs pour leurs graves difficultés d’élocution.
« C’était dur, il y avait des taquineries à l’école « , dit Milena, la mère des filles. « Dragana est plus coriace, mais Milica a été intimidée. »

 

L’équipe des programmes de renforcement de la famille de SOS villages d’enfants a immédiatement inscrit les sœurs en orthophonie. Les résultats ont été positifs.
« Maintenant que Milica sait mieux s’exprimer, je vois la différence dans l’attitude de ses amies « , dit Milena.
« Nous aidons les filles à améliorer leur élocution et leur apprentissage à l’école afin qu’elles puissent avoir une meilleure éducation et, plus tard, avoir la possibilité de trouver du travail « , déclare Aida Kuljanovic-Mesic, l’assistante sociale de SOS villages d’enfants. Aida rend visite à la famille pour lui apporter son soutien et répondre à ses besoins, notamment pour améliorer l’hygiène du foyer et l’hygiène personnelle.
« Notre soutien vise à améliorer la situation des enfants « , ajoute Aida. « Nous essayons de les aider à apprendre de nouveaux modèles de comportement, à apprendre des choses qu’ils ne pourront peut-être pas apprendre à la maison. »
Le bien-être des filles est l’objectif principal du soutien que l’équipe de SOS Villages d’Enfants apporte à la famille. Le fils de Milena, Boris, âgé de 10 ans, n’est pas confronté aux mêmes défis que ses sœurs ; il est un bon élève et bien accepté à l’école.

Dragana, Milica et leur mère

 

Dragana et Milica ne sont pas seulement soutenues dans leur éducation, elles participent aussi avec enthousiasme au club d’enfants SOS, un espace où les enfants se retrouvent pour des activités éducatives et créatives. Pour les filles, interagir avec d’autres enfants les aide à accroître leur confiance en elles et à s’ouvrir aux autres.« J’aime beaucoup le fait que nous nous faisons de nouveaux amis « , dit Dragana. « J’aime aussi le dessin et les activités artistiques. Et j’aime le fait qu’on ait appris différentes façons de se calmer quand on s’énerve. »

Les voyages de groupe et les événements que l’équipe de SOS villages d’enfants organise pour les familles ont été une occasion bienvenue pour toute la famille de sortir de la routine, de communiquer avec les autres et de se sentir moins isolée. 

« Les activités et les voyages sont importants pour nous, nous sortons et rencontrons des gens « , dit Milena.
Milena passe la plupart de son temps à la maison à s’occuper des enfants. Son mari travaille dans l’entretien des rues. Étant donné le revenu limité, la famille a peu d’occasions de s’adonner à des activités de loisirs avec d’autres personnes.

 

Dragana et Milica participent également au projet Big Brother/Big Sister, un réseau d’organisations dont fait partie SOS Villages d’Enfants. Il jumelle des enfants et des bénévoles pour des activités individuelles. Les bénévoles sont des élèves qui peuvent être des modèles pour les enfants et les aider à acquérir de nouvelles expériences et perspectives.
Les deux filles passent du bon temps avec leurs « grandes sœurs », qui les emmènent au zoo, au cinéma ou simplement discuter autour d’un morceau de gâteau.

 

Les deux filles savent déjà ce qu’elles veulent être quand elles seront grandes. Milica veut devenir coiffeuse et Dragana espère devenir cuisinière. Elle aime aider sa mère à la maison et cuisiner pour la famille.
« J’aime lire des livres de recettes et essayer de nouveaux plats, dit-elle. Elle crée même ses propres repas.
Ce que les deux sœurs apprécient le plus, cependant, c’est de rentrer de l’école et de partager leurs secrets l’une avec l’autre.

 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !