Bernard et Chantal Vallet : Le tourisme solidaire - SOS Villages d'Enfants

Bernard et Chantal Vallet : Le tourisme solidaire

portrait_bernard_et_chantal_valletAujourd’hui à la retraite, Chantal et son mari ont été tous deux enseignants. Chantal Vallet a fait une partie de ses études supérieures à Madagascar, à Antananarivo. En 1990, elle découvre l’association SOS Villages d’Enfants et la formule du parrainage de villages SOS dans le monde.

« Cela m’a interpellée pour deux raisons : d’abord par le côté enfant et le regroupement des fratries, et ensuite sur le plan personnel, du fait de mon attachement à Madagascar. » Avec son mari, ils décident donc de parrainer ce village SOS. Ils reçoivent des nouvelles régulièrement de « leur » village ainsi que de Madagascar, ce qui entretient leur intérêt pour l’association et pour le pays.

En 2011, ils décident de partir à Madagascar dans le cadre des voyages solidaires proposés aux parrains par SOS Villages d’Enfants.

 

Le voyage dura 12 jours et leur a permis de visiter les 3 villages SOS de Madagascar, dont celui de Vontovorona, près d’Antananarivo. Ils ont aussi découvert l’île du point de vue des habitants, sans être de « simples touristes », ce qu’ils refusaient, mais comme des acteurs du développement social du pays. Dans le village SOS, ils ont eu l’occasion de parler avec les équipes et les enfants, ce qui les a aidés à prendre conscience du travail fourni, et de ce à quoi contribuait réellement leur soutien financier.

 

Bernard et Chantal Vallet sont revenus très satisfaits : « On a été très impressionnés par la qualité du travail, l’investissement humain, et aussi par l’importance du rayonnement au-delà du village SOS dont nous n’avions pas vraiment conscience. »

Aujourd’hui, ils continuent de parrainer le village SOS, convaincus de l’intérêt et du bon emploi de leur soutien financier.

  Tourisme solidaire - Sos Villages d'Enfants

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !