Alphia a retrouvé le sourire au village d'enfants SOS de Monrovia, au Libéria - SOS Villages d'Enfants

Alphia a retrouvé le sourire au village d’enfants SOS de Monrovia, au Libéria

village d'enfants SOS de Monrova au Libéria«Alphia était malheureuse et j’avais besoin de l’aider» dit Watelor, mère SOS. La petite Alphia, âgée de six ans, et son frère Morgan, encore bébé, sont venus vivre avec leur mère SOS après que leurs deux parents aient succombé à Ebola en 2015. « Nous étions tous pressés d’accueillir Alphia et Morgan » dit Watelor. « Mais, rapidement, j’ai remarqué qu’Alphia était triste. Elle ne me répondait pas. Ses yeux étaient fixés sur Morgan comme si elle avait une conversation silencieuse avec lui. Elle semblait également fatiguée et faible. Cet enfant a été témoin de tellement de peine et de souffrance. »

 

Au début, Alphia voulait simplement être seule. Elle refusait de manger ou de parler. Un psychologue a aidé Alphia à gérer ses émotions et a aussi aidé Watelor à mieux comprendre ce que la jeune fille traversait. « J’avais besoin de gagner sa confiance et de devenir son amie » se rappelle Watelor. « Tous les jours, je lui parlais. Au début, c’était des monologues. Puis j’ai commencé à raconter des histoires à tous les enfants. J’ai remarqué après un moment qu’elle commençait à sourire. »

 

En la rassurant constamment, Watelor a aidé Alphia à s’ajuster à son nouvel environnement. « Puis un jour, sans prévenir, Alphia me dit qu’elle avait une histoire à raconter. C’était la première fois que j’entendais sa voix depuis qu’elle nous avait rejoint trois mois auparavant », se rappelle Watelor. «  C’était un jour très joyeux ».

 

Alphia est devenu une enfant active avec un grand sourire. Elle est bonne en sport et chante dans une chorale. Retrouver confiance et se sentir en sécurité l’a aidée à s’ouvrir et à redevenir une enfant.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !