Albertine a trouvé une deuxième famille - SOS Villages d'Enfants

Albertine a trouvé une deuxième famille

 

 

 

 

 

Albertine* est née dans un milieu défavorable. Ses parents, violents, et qui souffraient d’alcoolisme, prenaient peu soin d’elle. Pour des raisons de sécurité, l’enfant a été transféré à l’hôpital où elle est née.

 

C’est début 2011, seulement quelques mois après sa naissance, qu’Albertine a été placée dans les bras affectueux de sa nouvelle mère SOS au village d’enfants SOS d’Ondangwa en Namibie.

           C’était une petite fille si fragile quand elle est venue me voir, je m’inquiétais de savoir comment

je pourrais m’occuper d’elle.

 

                                                              Emilia, mère SOS d’Albertine.

 

 

« Quand elle est arrivée, elle était si petite, si faible et mal nourrie, je l’ai d’abord emmenée chez le médecin puis j’ai reçu des conseils pour la nourrir et prendre soin d’elle afin qu’elle puisse retrouver un poids normal », dit-elle.

 

Sauvée du traumatisme et du stress que les enfants élevés par des parents alcooliques sont forcés de subir, Albertine est maintenant dans une maison où elle reçoit les soins de qualité dont elle a besoin pour s’épanouir.

 

Ses frères et soeurs du foyer l’ont affectueusement surnommée « Silas », un nom masculin qui vient d’une chanson qu’elle adore et qui s’appelle « Ololi ya Silas », ce qui signifie « le camion de Silas ».

 

Albertine aura bientôt huit ans. Elle participe souvent à des danses culturelles et chante dans la chorale du village d’enfants SOS. Sa mère SOS dit qu’elle est bonne danseuse.

 

« Albertine est une petite fille confiante, heureuse et intelligente, qui sait écouter et qui aime l’école », ajoute Emilia.

 

« Je l’encourage toujours à faire les bons choix et je la guide vers des relations saines », dit-elle.

 

Albertine confie :  « Mon meilleur ami est Kaliolio. Nous construisons ensemble des maisons avec du sable mouillé quand il pleut et nous jouons aussi dans un groupe culturel ici au village. Il vit dans l’une des maisons familiales. Nous allons à la même école et il est très gentil ».

 

Dans sa famille SOS, Albertine connait la stabilité, l’amour, et une enfance heureuse, ce qui l’a aidé à développer une relation solide avec sa mère SOS Emilia.

 

« J’aime ma mère SOS parce qu’elle m’achète de beaux vêtements et qu’elle cuisine bien. Elle me fait un gâteau le jour de mon anniversaire pour me montrer qu’elle m’aime. Elle veut aussi ce qu’il y a de mieux pour moi. J’aime grandir dans ma famille SOS parce je m’y sens bien », explique Albertine.

 

 

*Nom changé pour protéger la vie privée de l’enfant.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !