Marriott - SOS Villages d'Enfants

Marriott

mécénat financier

MI-H-blk

PHOTO-1

Avec plus de 17 enseignes et 3 700 établissements répartis dans le monde entier, Marriott est à la pointe de l’industrie hôtelière.
A travers le programme international ‘World of Opportunity’ qui a pour but de permettre aux jeunes d’acquérir de nouvelles compétences et de leur offrir des opportunités professionnelles, le groupe Marriott soutient les programmes d’accès à l’autonomie des jeunes des villages SOS.

 

 

Un partenariat complet et varié

 

Marriott soutient SOS Villages d’Enfants à travers de nombreuses actions à l’échelle européenne, nationale mais aussi locale.

 

– L’hôtelier s’investit fortement dans l’insertion des jeunes des villages, notamment à travers des journées de découvertes présentant les métiers de l’hôtellerie organisées régulièrement ainsi que des propositions de stages dans ses hôtels.

 

PHOTO-2

Témoignages à l’occasion de la journée passée avec le chef d’un hôtel Marriott :

« Avec les enfants, nous avons passé une merveilleuse journée à réaliser ce dessert, en leur faisant partager nos métiers de l’hôtellerie… C’est tout le sens de mon engagement dans le groupe Marriott ».

Jean-Pierre Lepeltier, chef à l’hôtel Renaissance La Défense.

 

« Nous sommes fiers de notre création, parce que, justement, c’est notre création et que le Chef nous a félicité. On nous a fait confiance et nous avons besoin que l’on nous fasse confiance. Cela nous rend plus forts et plus sûrs de nous ».

2 jeunes d’un village SOS participant.

 

– Marriott met également en place de nombreuses actions de collecte grâce à la mobilisation de ses collaborateurs.

 

L’opération « You Eat We Give » est la plus importante. A l’échelle européenne, les restaurants des Marriott participants, reversent 1 € à l’association SOS Villages d’Enfants par couvert servi pendant toute la durée de l’opération.

 

PHOTO-3

 

Chaque hôtel peut également lancer ses propres collectes, organiser des courses solidaires ou participer aux autres opérations en place telles que la vente de « Marcel » l’ourson vendu au profit de l’association.