La maison des familles : maintenir le lien avec les parents

La maison des familles

Bien avant la parution de la loi n° 2007-493 du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance, SOS Villages d’Enfants avait fait du travail avec les familles une de ses priorités en matière de prise en charge éducative. La promulgation de la loi n’a fait que renforcer cette orientation.

 

En 2012, l’association, soucieuse de faire le point sur les actions engagées au quotidien dans ce domaine publiait, après recensement des pratiques à l’œuvre dans ses établissements, une note de synthèse intitulée : « La place des parents dans le cadre de l’accueil d’enfants en villages SOS ».

 

Dans l’esprit de la loi du 5 mars 2007 et le respect des politiques territoriales publiques de protection de l’enfance, l’association souhaite développer dans chaque village de nouveaux espaces de soutien à la parentalité : c’est le cœur du projet « Maisons des Familles ». A ce jour, il en existe deux : le premier au village d’enfants SOS de Châteaudun, le second à celui de Digne-les-Bains.

 

La « Maisons des Familles » est destinée à accompagner l’exercice des droits de visite des parents dont les enfants sont confiés par le service de l’Aide sociale à l’enfance. Cet espace accueille ainsi les parents dont les visites sont « libres » et qui souhaitent disposer d’un lieu adapté, chaleureux et équipé (espaces de détente et de jeux, cuisine et salle de repas, sanitaires, jardin, etc.). Ces parents peuvent également, s’ils en font la demande, bénéficier d’informations ou d’actions se réclamant du programme de soutien à la parentalité mis en œuvre par le village d’enfants SOS.

 

Ce lieu permet aussi d’assurer la médiatisation des visites « parents-enfants », lorsque ce dispositif est requis par le magistrat. Dans ce cas, la prestation de médiatisation mise en œuvre vise à :

  • Assurer la protection de l’enfant;
  • Soutenir les parents, par la présence d’un tiers éducatif modérateur, dans l’appropriation (ou la réappropriation) de leur fonction parentale;
  • Veiller à la reconstruction d’un lien « parent-enfant » non pathogène.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants