Journée Internationale des Droits de l'Enfant 2021 - SOS Villages d'Enfants

Journée Internationale des Droits de l’Enfant 2021

Journée Internationale des Droits de l’Enfant le 20 novembre: L’association SOS Villages d’Enfants rappelle l’importance de donner la parole aux enfants

 

A quelques jours de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant le 20 novembre prochain, marquant l’anniversaire de l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant par les Nations Unies le 20 novembre 1989, l’association SOS Villages d’Enfants rappelle l’importance des droits fondamentaux garantis par les articles de la CIDE.

 

Depuis plus de six décennies, SOS Villages d’Enfants milite au quotidien en faveur du respect des droits de l’enfant énoncés dans la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE). Pourtant, malgré l’évolution du cadre réglementaire t, force est de constater qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir pour que ces droits soient respectés pour tous les enfants. Dans ce contexte l’association a donné la parole aux enfants des villages SOS en leur demandant quel serait leur souhait pour tous les enfants dans le monde :

 

Le Droit à l’égalité :

 Que tous les enfants soient égaux, qu’ils aillent tous à l’école, qu’ils aient tous une belle vie, la vie qu’ils méritent. 

L’égalité, pour qu’on puisse être tous égaux, qu’on arrête de faire la différence entre la couleur de peau. 

Les témoignages d’Adeline (19 ans) et Andresa rappellent le droit fondamental conféré à chaque enfant dans le monde d’être protégé contre toute forme de discrimination selon l’article 2 de la CIDE.

 
Le Droit au bien-être :

L’article 3 de la CIDE énonce que Les Etats parties s’engagent à assurer à l’enfant la protection et les soins nécessaires à son bien-être. Aussi évident qu’essentiel, le droit au bonheur semble être un élément d’épanouissement majeur pour tous les enfants des villages SOS :

Je souhaite aider les enfants qui sont dans la rue pour leur donner à manger et essayer de les mettre dans une maison pour qu’ils soient au chaud.

Lola, 7 ans.

 

Je souhaite qu’on soit heureux et qu’on aille de l’avant, qu’on arrête de penser à notre passé.

Marion, 14 ans

 

 
Le Droit à la liberté d’expression (article 13 de la CIDE) :

Encore aujourd’hui, malgré l’engagement pris par les différents états dans la protection des droits fondamentaux des enfants, leur parole est encore trop peu entendue et légitimée. Bâtisseurs du monde de demain, les plus jeunes ont pourtant un rôle essentiel de prescripteurs faisant évoluer les sociétés vers un monde plus juste, plus égalitaire et respectueux de l’environnement : 

 

Ce que j’aimerais changer pour les droits de l’enfant c’est pouvoir être écoutés par les adultes, pouvoir prendre la parole, donner nos avis, nos idées et nos demandes pour pouvoir mieux grandir. 

Abi Gaëlle 17 ans

 

Le droit à l’expression des enfants est au coeur du projet associatif de SOS Villages d’Enfants. Au quotidien, les mères SOS, les éducateurs ainsi que l’ensemble de l’équipe éducative oeuvrent pour que les enfants puissent s’exprimer à la fois sur leur vie au village SOS, mais également sur l’ensemble des situations qui les concernent, que ce soit au niveau individuel ou collectif. Ces opinions sont prises en compte et intégrées dans les réflexions sur le projet de l’enfant.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants