SOS Villlages d'Enfants International : 70 ans d'impact - SOS Villages d'Enfants

SOS Villlages d’Enfants International : 70 ans d’impact

Le 25 avril 1949, Hermann Gmeiner créait le premier village d’enfants SOS à Imst, en Autriche.

Aujourd’hui, SOS Villages d’Enfants International est présent dans 135 pays.

 

Depuis sa fondation en 1949, la Fédération SOS Villages d’Enfants International, dont dépend SOS Villages d’Enfants France, a aidé quatre millions d’enfants et de jeunes à grandir dans un environnement familial sûr et bienveillant.

 

 

 

 

Un grand nombre de ces enfants deviennent eux-mêmes parents et grands-parents, et leur capacité à prendre soin de leur propre famille s’améliore grâce au soutien qu’ils ont reçu. Parce que le cycle de la séparation et de l’abandon a été brisé, nous aurons amélioré la vie de neuf millions de personnes supplémentaires.

 

Cela signifie que, grâce à notre travail avec quatre millions d’enfants entre 1949 et 2019, un total de 13 millions de vies auront bénéficié de notre soutien.

 

Pour soutenir de manière efficace les bénéficiaires de programmes de SOS Villages d’Enfants, nous nous appuyons sur 4 principes clés :

 

« Briser le cercle vicieux » par la prise en charge – environ 90 % des anciensbénéficiaires ont de solides relations familiales et des réseaux de soutien et s’occupent bien de leurs propres enfants.

Favoriser l’indépendance par l’éducation et l’employabilité – plus de 80 % des anciens bénéficiaires ont terminé leurs études secondaires ou leur formation professionnelle et possèdent les compétences nécessaires pour obtenir un emploi décent ou étudient en vue d’obtenir les qualifications requises ; 60 % gagnent déjà un revenu décent.

Garantir les besoins fondamentaux – 90 % des anciens bénéficiaires sont en mesure de répondre à la plupart (deux sur trois) de leurs besoins fondamentaux, comme avoir un logement décent, la sécurité alimentaire et les soins de santé.

Construire un socle pour une vie heureuse – 80 % des anciens bénéficiaires se sentent en sécurité et ont une attitude positive à l’égard de leur vie.

 

 

 

 

Notre travail contribue à l’atteinte des objectifs de développement durable et nous estimons qu’entre 1949 à 2030 nous aurons soutenu:

– 4,8 millions d’enfants et de jeunes à vivre hors de la pauvreté
– 5,3 millions d’enfants et de jeunes à une éducation de qualité
– 4,4 millions d’enfants et de jeunes à obtenir un travail décent
– 6,1 millions d’enfants et de jeunes à vivre dans une société plus égalitaire
– 5,7 millions d’enfants et de jeunes à vivre à l’abri de la violence

 

Notre travail a contribué efficacement à renforcer les collectivités en renforçant les systèmes venant en aide aux enfants vulnérables.

 

Notre travail a eu un impact financier concret: pour chaque euro investi dans nos programmes, la société à bénéficié de 5€ au final grâce à l’augmentation des revenus individuels et la réduction des coûts des programmes sociaux pour l’État.

 

 

 

Je suis toujours en contact avec mon père biologique et mes frères et sœurs. Notre attachement est fort. J’ai aussi une relation très spéciale avec ma mère SOS, parce qu’elle m’a toujours donné affection et amour, même si nous n’avons pas de liens du sang. J’ai toujours eu un foyer aimant. Je lui rends constamment visite.

Ancienne bénéficiaire bolivienne 

 

Nous avons retrouvé notre dignité. Pendant les vacances, personne n’osait venir chez nous, car la pauvreté nous avait exclus de la communauté. Aujourd’hui, des voisins nous rendent visite et nous réussissons à partager quelque chose avec les autres.

Ancienne bénéficiaire du Programme de Renforcement des Famille au Togo

 

 

Pour lire le rapport d’impact de SOS Villages d’Enfants International, cliquez ici

Pour lire le résumé, cliquez ici