Résolution de l'ONU sur les droits de l'enfant 2019

Résolution des Nations Unies sur les droits de l’enfant 2019

Droits de l’enfant à l’ONU : une avancée historique

 

Les Nations-Unies ont adopté la résolution 2019 sur les droits de l’enfant, centrée sur les enfants sans soutien parental.

 

 

Une étape historique pour SOS Villages d’Enfants

 

Le 18 novembre 2019 à New York, l’Assemblée générale des Nations-Unies a adopté la résolution 2019 sur les droits de l’enfant qui porte particulièrement sur les droits des enfants privés de soutien parental.

C’est une avancée déterminante, qui vient conforter le travail de SOS Villages d’Enfants, comme les enfants et les familles qu’elle soutient et l’ensemble de la communauté.

SOS Villages d’Enfants se réjouit donc de l’adoption de cette résolution qui marque :

–           La reconnaissance croissante de la communauté internationale pour les droits des enfants sans soutien parental. Elle donne ainsi de plus en plus d’importance à l’accomplissement de ces droits et à l’investissement dans la qualité de la prise en charge et le renforcement des familles.

–           Pour SOS Villages d’Enfants, la possibilité d’atteindre ses objectifs, en s’appuyant sur son travail de longue haleine et son expertise, en faveur de millions d’enfants à travers le monde.

 

 

Protéger les droits de chaque enfant

 

Cette nouvelle résolution internationale est un appui fort et une opportunité décisive dans la réalisation des droits des enfants sans soutien parental et de ceux qui sont en risque de le perdre.

A cette occasion, les Etats ont réaffirmé les droits de l’homme et les droits de l’enfant, sur la base de documents-clés comme la Convention internationale des droits de l’enfant ou les Lignes directrices pour la prise en charge alternative des enfants.

SOS Villages d’Enfants se réjouit :

       de la prise en compte du fait que de multiples fragilités interviennent dans les causes des séparations familiales.

       de l’engagement à assurer l’accomplissement et la protection des droits de chaque enfant.

 

 

Les actions visant à renforcer les capacités des parents à prendre en charge leurs enfants et à améliorer la situation économique et sociale des familles sont un volet fondamental de cette résolution, au sens où la prise en charge alternative est une mesure de dernier recours.

 

 

 

Pour SOS Villages d’Enfants, le temps est venu de traduire les mots en action et de rendre les décideurs responsables de leurs engagements, en offrant son expertise pour guider le chemin.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !