Népal : SOS Villages d’Enfants vient en aide aux familles touchées par les inondations

img_6667

SOS Villages d’Enfants Népal met en place des espaces dédiés aux enfants et distribue du matériel d’urgence dans les régions de Bardiya et Itahari en réponse aux importantes pluies de mousson qui ont entrainé de fortes inondations dans le Sud du pays.

 

Ishwori Prasad Sharma, directeur national de SOS Villages d’Enfants Népal rassure : “ Tous les enfants, jeunes, familles SOS et employés sont sains et saufs et l’ensemble de nos programmes et activités fonctionne normalement”.

 

“Beaucoup de familles au Népal ont toujours des difficultés à se remettre du séisme de 2015” explique Ishwori Sharma. « Les désastres comme ces inondations et les coulées de terre que nous avons dû affronter durant le mois dernier n’ont fait qu’empirer leur situation. Les opérations d’urgence ont été entravées par les inondations, les dégâts sur les routes et sur les autres infrastructures »

 

« Grâce à l’expérience que nous avons acquise en intervenant après le tremblement de terre, nous sommes dans une bonne position pour venir en aide aux familles vulnérables dans les zones où SOS Villages d’Enfants a déjà des programmes.”

 

Le centre pour jeunes filles à Biratnagar a été inondé le mois dernier et Ishwori Sharma indique que les réparations vont démarrer prochainement. Aucune pensionnaire n’a été blessée.

 

A ce jour, SOS Villages d’Enfants est venue en aide aux familles de différentes façons :

 

  • Mise en place d’un centre dédiés aux enfants dans le district de Bardiya, ouvert avec le soutien d’employés de programmes SOS présents dans les environs. Au moins 60 enfants se rendent dans ce centre chaque jour. Les enfants bénéficient de trois repas par jour et ont accès à des activités éducatives et ludiques.
  • Distribution d’uniformes et de fournitures scolaires à 600 enfants dont les familles n’ont plus de maison ou ont dû être séparées temporairement.
  • Assistance pour aider les familles à retrouver une source de revenu et les vivres perdus durant les inondations.
  • Distributions de linge de maison et d’articles ménagers à 200 familles très vulnérables autour d’Itahari et de Bardiya. L’association est en attente de ravitaillement afin de pouvoir approvisionner d’autres familles.

 

Plus de 1 500 personnes ont péri dans les inondations au Népal en Inde et au Bangladesh et le nombre de personnes affectées s’élève à plus de 40 millions. L’UNICEF estime que 250 000 enfants n’ont pas pu aller à l’école suite aux inondations.