Mozambique : le programme d’urgence de SOS Villages d’Enfants après le cyclone

SOS Villages d'Enfants MozambiqueTous les enfants et le personnel du village d’Inhambane sont sains et saufs après le passage de Dineo, le cyclone tropical destructeur qui a frappé la zone côtière du sud du pays les 15 et 16 février derniers.

Aujourd’hui, la priorité de SOS Villages d’Enfants Mozambique est d’assurer leur sécurité et d’entamer la réhabilitation des bâtiments endommagés.

 

 

Une nouvelle organisation au village d’enfants SOS

 

Les toits de huit des quinze maisons du village d’enfants SOS ont été sérieusement endommagés et devront être réparés. En attendant, 63 enfants sont hébergés dans 7 autres maisons et des bâtiments au sein du village d’enfants SOS qui n’ont pas subi de dégâts importants.

De plus, 70 autres enfants ont été évacués et hébergés au village d’enfants SOS de Maputo. Ils doivent revenir à Inhambane à la fin de l’année scolaire. Simao Chatepa, responsable des programmes chez SOS Villages d’Enfants Mozambique : « Les premiers jours c’était un choc. Mais maintenant ils sont scolarisés et se sont intégrés. Le fait d’être toujours avec leur même « famille SOS » les a aidés à s’adapter ».

Le système de distribution d’eau a également été affecté et les « familles SOS » vont chercher de l’eau potable à un puits municipal tout proche.

L’école située dans l’enceinte du village d’enfants SOS a également subi des dommages matériels mais les classes ont pu être maintenues pour les 2 300 élèves.

 

 

Le programme d’urgence

 

Il s’articule autour de plusieurs objectifs :

  • Assurer hébergement, hygiène et sécurité aux enfants du village SOS d’Inhambane
  • Former et renforcer les compétences des équipes dans les domaines de l’éducation et de l’hygiène
  • Contribuer à la réhabilitation de l’école
  • Créer des espaces dédiés aux enfants pour les communautés affectées par le cyclone
  • Améliorer la préparation de la communauté aux situations d’urgence.