Kurdistan irakien : le programme d’urgence de SOS Villages d’Enfants

dsc01069

Un programme d’aide d’urgence a été mis en place par SOS Villages d’Enfants dans la région de Dohuk, au nord de l’Irak (Kurdistan irakien).

 

L’objectif est d’apporter des moyens de subsistance et également un soutien psychosocial aux familles déplacées à l’intérieur du pays qui se trouvent dans le camp de réfugiés de Khanke. SOS Villages d’Enfants s’attache aussi à défendre leurs droits.

 

Surmonter les traumatismes

Les équipes de SOS Villages d’Enfants essaient en particulier d’aider les enfants à parler à nouveau, ce qui représente une étape importante pour les aider à surmonter leurs traumatismes cachés.

 

Des centaines d’enfants vivant dans le camp de Khanke ont aussi pu bénéficier d’un spectacle de clowns organisé par SOS Villages d’Enfants en partenariat avec Clowns Sans Frontières.

Avec les équipes de l’association, ils se sont même entraînés à jouer eux-mêmes les clowns devant plus de 500 personnes à l’intérieur du camp.

 

La réponse de SOS Villages d’Enfants pour les familles déplacées

« La réponse d’urgence de SOS Villages d’Enfants dans la région de Dohuk s’appuie sur notre approche à long terme en faveur des enfants traumatisés. Notre travail consiste à combler les manques les plus critiques en aidant les familles qui ont été déplacées à cause des situations de violence », précise Luciana d’Abramo, conseillère de SOS Villages d’Enfants pour les programmes d’urgence au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

 

 

Découvrez le travail de SOS Villages d’Enfants auprès des enfants du camp de Khanke (en anglais) :