La Journée mondiale des Parents avec SOS Villages d’Enfants - SOS Villages d'Enfants

La Journée mondiale des Parents avec SOS Villages d’Enfants

 

Chaque année, le 1er juin, la Journée mondiale des Parents reconnaît et célèbre le rôle fondamental des parents au sein des familles et des communautés.

SOS Villages d’Enfants soutient les parents pour renforcer les familles

Les parents représentent la ressource la plus importante pour leurs enfants auxquels ils prodiguent amour, bien-être, confiance et encouragements. Leur rôle est fondamental pour guider et soutenir leurs filles et leurs fils jusqu’à ce qu’ils puissent mener une vie indépendante, et entrer dans l’âge adulte dans les meilleures conditions.

Cependant, lorsque les parents sont en situation de vulnérabilité ou de difficulté extrême, ils peuvent ne plus avoir les capacités de prendre en charge et de protéger leurs enfants.

Avec un soutien adapté, les parents ont la possibilité de construire et accroître leurs capacités et leurs connaissances afin d’améliorer la situation de la famille et de créer un environnement familial stable et protecteur pour leurs enfants.

Investir pour les parents peut ainsi permettre d’éviter l’effondrement des familles. Des exemples concrets mettent en lumière le travail que mène en ce sens SOS Villages d’Enfants pour soutenir les parents et renforcer les familles.

Pérou : grandir en tant que parents

Dayana a eu son fils alors qu’elle avait seulement 14 ans. Etre une mère adolescente n’a pas été facile et la relation avec le père de son fils est devenue tendue.

Dayana et son compagnon ont été admis au sein du Programme de Renforcement de la Famille de SOS Villages d’Enfants à Arequipa. Avec l’aide de sa mère qui s’occupait de son fils pendant la journée, Dayana a pu continuer à étudier. Aujourd’hui, elle est esthéticienne et également présidente du centre communautaire où elle vit. Elle et son compagnon ont participé à des ateliers et des activités pour des familles en crise proposés par SOS Villages d’Enfants.

Tous deux ont réalisé à quel point leur propre développement était important pour leur fils.

 

Ukraine : retrouver la stabilité

Anne, son mari Oleg et leur fils de 12 ans, Vladimir, ont fui la zone de conflit de Luhansk en 2014, sans trouver pour autant la paix espérée.

Oleg, sans travail, a sombré dans la dépression. Anna était la seule à avoir des ressources et travaillait de longues journées. Vladimir pleurait souvent : « J’avais perdu toute communication avec lui ».

A Kiev, ils sont entrés dans le Programme de Renforcement de la Famille de SOS Villages d’Enfants. Anna et son fils ont immédiatement bénéficié d’une aide psychologique. La famille a aussi reçu des produits de première nécessité : nourriture, produits d’hygiène, vêtements, fournitures scolaires… Vladimir est devenu l’un des élèves les plus assidus d’un cours d’informatique. Son père a pu l’aider dans ce domaine. Vladimir est aussi aujourd’hui l’un des meilleurs à l’école.

La famille a suivi des sessions d’art-thérapie. « J’ai retrouvé l’estime de moi-même », dit Oleg. « J’ai commencé à croire à nouveau que je pouvais faire la différence pour ma famille ».