Journée internationale des droits des Femmes : une jeune femme issue d'un village d'enfants SOS de Madagascar à la tête d'un projet de développement ! - SOS Villages d'Enfants
  • SOS Villages d'Enfants
  • Actualités
  • Journée internationale des droits des Femmes : une jeune femme issue d’un village d’enfants SOS de Madagascar à la tête d’un projet de développement !

Journée internationale des droits des Femmes : une jeune femme issue d’un village d’enfants SOS de Madagascar à la tête d’un projet de développement !

Malala

 

 

 

 

Journée internationale des droits des Femmes : Le parcours de Malala, orpheline à 14 ans, sa réussite sont un symbole fort de la mission de SOS Villages d’Enfants pour l’éducation des filles afin de favoriser à l’âge adulte leur émancipation et leur autonomie dans leur propre pays.
 

 

 

 

 

 

 

Noromalala Andrianjafy – Malala pour ses proches – a été accueillie par sa mère SOS, « Maman Clarisse », au village d’enfants SOS de Toamasina/Tamatave, à Madagascar, en 1998, avec une sœur et un frère plus jeunes. « Ma mère SOS et l’équipe nous « poussaient » beaucoup pour la scolarité, suivie en particulier par l’éducateur ».

Malala choisit une filière scientifique au lycée et, après son baccalauréat, poursuit ses études à l’ISPM (Institut Supérieur Polytechnique de Madagascar) à Antananarivo. Elle obtient en 2013 un Master 2 d’ingénieur en agronomie, option Agriculture et élevage « avec un mémoire sur les vaches laitières »  « J’avais aussi un intérêt pour l’aquaculture, confirmé par un stage en entreprise ».

 

Malala s’est ensuite envolée pour l’Amérique latine, où elle a suivi une formation approfondie dispensée par des instituts de renom en Equateur et au Pérou (microbiologie aquatique et biotechnologie aquacole, crevetticulture, conchyliculture…). SOS Villages d’Enfants France a décidé d’apporter un soutien exceptionnel à cette jeune fille au potentiel et à la personnalité rares.
 
Cette spécialisation s’inscrivait dans un projet d’envergure, initié et porté depuis son origine par SOS Villages d’Enfants France : piloter la coordination d’un « Centre d’éducation en biologie aquatique et de formation en aquaculture » (CEBAFA), lancé en janvier 2016, avec pour objectifs la formation des jeunes à ces techniques, la production (élevage de crevettes) et la réalisation de travaux expérimentaux (espèces aquatiques natives). Il est situé en bord de mer, près d’une zone marécageuse, au sein du village d’enfants SOS de Fort-Dauphin, dans le sud. L’enjeu est de taille : contribuer au développement de l’aquaculture à Madagascar, ressource à fort potentiel mais encore insuffisamment exploitée.

 

Les bénéficiaires du projet seront : les enfants et les jeunes pris en charge par les structures d’accueil de SOS Villages d’Enfants Madagascar ; les familles et producteurs locaux situés aux environs du Centre intéressés par l’aquaculture ; les élèves, filles et garçons, issus des établissements scolaires de la ville de Fort-Dauphin pour des séances de découverte ; des étudiants intéressés à poursuivre des recherches.

 

Merci à IncaBiotech, entreprise investie dans l’accompagnement des jeunes, pour leur soutien !

 
Malala est heureuse de s’impliquer dans ce projet à fort potentiel de développement socio-économique pour la région : « Aujourd’hui, j’ai vraiment trouvé mon chemin professionnel ! »

 

 

Consultez nos dernières actualités
 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !