Le 20 novembre, c’est la Journée Internationale des Droits de l’Enfant ! - SOS Villages d'Enfants

Le 20 novembre, c’est la Journée Internationale des Droits de l’Enfant !

 

Pour célébrer cette occasion, retrouvez les témoignages d’enfants accueillis en village SOS en France qui nous ont confié leur souhait pour cette journée particulière ! A découvrir toute la semaine sur Facebook et Instagram.

 

Ce 20 novembre marque la journée anniversaire de l’adoption de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) par l’Assemblée générale des Nations Unies le 20 novembre 1989.

 

Elle est aussi l’occasion de rappeler que pour SOS Villages d’Enfants, la participation des enfants aux décisions qui les concernent est un droit plus que jamais d’actualité.

 

La participation des enfants et des jeunes est depuis plusieurs années un axe majeur de l’accompagnement offert par SOS Villages d’Enfants aux enfants accueillis. C’est l’une des manières les plus concrètes de réaliser les droits de chaque enfant, dans le respect des articles de la CIDE.

 

 

Nos dispositifs en villages d’enfants SOS incluent la prise en compte de la parole des enfants. Au quotidien, les équipes des villages d’enfants, les mères et pères SOS, mais aussi les aides familiales ainsi que les éducateurs prennent en considération les besoins et paroles exprimés par les enfants.

 

Pour aller plus loin, depuis plus de 10 ans, des instances et des temps spécifiques ont aussi été créés au sein des établissements, comme les Espaces en Villages de Consultation des Jeunes (EVCJ) et l’Espace National de Consultation des Jeunes (ENCJ). Ces instances permettent aux jeunes de choisir des thèmes de réflexion et des sujets qu’ils souhaitent aborder avec les adultes, de les préparer entre eux, de les exposer puis de mettre en application les mesures décidées avec les adultes au sein des villages d’enfants SOS. Par exemple, ces décisions peuvent aller de la création d’une salle de jeu pour les adolescents à des adaptations de l’accompagnement pour les jeunes majeurs qui peuvent demander plus d’autonomie.

 

De plus, cette année notre événement sportif annuel auquel participent tous les villages d’enfants SOS en France en amont de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant a porté sur le thème de la participation. Et c’est peu dire que les enfants et les jeunes avaient beaucoup à partager !

 

« Pour tous les enfants du monde, je voudrais qu’ils grandissent bien, qu’il ne leur arrive pas trop d’ennui »,

Noa, 10 ans

 

« Que tous les enfants puissent vivre avec leur sœur pour pouvoir l’embêter et jouer avec elle »,

Wendy, 11 ans

 

Cette parole et ces volontés, SOS Villages d’Enfants les traduit et les porte aussi au sein des collectifs dont elle fait partie, comme Cause Majeur !, qui œuvre pour un meilleur accompagnement des jeunes majeurs issus de la protection de l’enfance afin de leur permettre une meilleure inclusion dans la société. Les demandes portées par le collectif à destination des institutions sont basées sur les besoins réels exprimés par les jeunes rencontrés, ainsi que sur les blocages identifiés ensemble.

 

« On leur demande déjà leur avis, mais si on peut leur demander encore et plus et respecter leurs choix, ce serait bien ! »
Adeline, 19 ans

 

 

Retrouvez plus de témoignages des enfants accueillis en villages SOS sur notre page Facebook et notre compte Instagram.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !