Ebola : des survivants prennent en charge des enfants orphelins - SOS Villages d'Enfants

Ebola : des survivants prennent en charge des enfants orphelins

Ebola : des survivants prennent en charge des enfants orphelinsA Monrovia, au Libéria, des « survivants d’Ebola » ont fait le choix de venir en aide à des enfants dont la famille a été victime de l’épidémie.

 

Ces « survivants d’Ebola » font partie des équipes d’un centre d’accueil temporaire placé sous la responsabilité du ministère de la Santé et des Affaires sociales. Ce centre est soutenu par SOS Villages d’Enfants Libéria, en collaboration avec d’autres organisations, comme l’Unicef et Médecins Sans Frontières.

L’établissement doit assurer la prise en charge et l’observation, sur une période donnée, de 20 à 25 enfants de moins de 5 ans, dont les parents ou tuteurs ont succombé au virus Ebola.

SOS Villages d’Enfants Libéria, en lien avec le ministère de la Santé et des Affaires sociales, assure la formation des travailleurs sociaux qui suivent les enfants pendant leur séjour au centre, selon le modèle de prise en charge de SOS Villages d’Enfants.

 

Parmi ces collaborateurs du centre d’accueil se trouvent 7 « survivants d’Ebola », qui ont choisi aujourd’hui d’aider les enfants orphelins. Tomah* en fait partie. Elle se souvient de l’horreur : « Chaque matin, je voyais les équipes enlever les nombreux cadavres qui gisaient autour de moi. J’attendais le moment où j’allais mourir et être libérée de toute cette douleur ».

Tomah a été soignée, elle a survécu. Peu avant Noël, elle a retrouvé son père et sa fille de 14 ans. Cette dernière a vécu le traumatisme d’être rejetée par les voisins, les amis, la famille, pendant la maladie de sa mère : « Ma fille ne pouvait pas rentrer à la maison. Tous lui avaient dit de partir et elle s’est retrouvée errant dans les rues de Monrovia. »

 

L’épidémie n’est pas vaincue. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé et les centres de contrôle spécialisés, il y a eu 87 décès et 253 nouvelles infections entre le 28 décembre 2014 et le 3 janvier 2015. Rien qu’au Libéria, depuis le début de l’épidémie, plus de 8 000 cas et 3 500 morts ont été enregistrés. Au total, sur près de 22 300 cas, plus de 8 000 décès ont été recensés.

 

*Par souci de confidentialité, le nom a été changé.

 

Crédit photo : SOS Archives.

Légende photo : Aire de jeux du centre d’accueil temporaire de Monrovia.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !