De la Convention aux Actes, une soirée engagée pour remettre les droits de l’enfant au cœur des préoccupations politiques - SOS Villages d'Enfants

De la Convention aux Actes, une soirée engagée pour remettre les droits de l’enfant au cœur des préoccupations politiques

Isabelle Moret, Directrice Générale de SOS Villages d’Enfants France, et Florine Pruchon, responsable plaidoyer de SOS Villages d’Enfants France accompagnées d’une partie des membres de la Dynamique

 

Le 20 novembre, les associations et collectifs membres de la Dynamique De la Convention Aux Actes, initiée par SOS Villages d’Enfants, ont organisé une soirée festive et engagée au Théâtre du Merveilleux. Au sein de ce lieu magique, 12 actes politiques ont été remis aux décideurs publics à l’occasion des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE).

 

Petits et grands, sensibilisés ou non à la cause de l’enfance, ont pris part à une manifestation unique et inédite rassemblant jeunes, politiques et société civile. Mêlant art et engagement, cette soirée avait pour objectif de remettre des actes à des membres du gouvernement ou à leurs représentants pour que l’action de la France sur le territoire national et dans le monde assure le respect des droits affirmés par la CIDE. Sous la bannière commune « De la Convention Aux Actes ! », près de 35 organisations se sont fédérées tout au long de l’année pour mener un travail ambitieux de co-rédaction afin de répondre aux enjeux actuels pour le respect des droits de l’enfant. Au-delà des constats, elles ont formulé 69 propositions concrètes relatives à différentes thématiques – protection, éducation, justice, participation, gouvernance, précarité, santé et environnement.

 

Après un temps consacré aux enfants, qui ont pu participer à des ateliers animés par les organisations membres de la Dynamique et profiter des jeux d’époque du Théâtre du merveilleux, près de 700 personnes ont assisté à la remise des actes, entrecoupée d’intermèdes musicaux. Ces recommandations ont été remises par des binômes d’organisations et de jeunes, aux personnalités politiques concernées. 

 

En ouverture, Isabelle Moret, Directrice Générale de SOS Villages d’Enfants France, est revenue sur le travail de co-construction entre associations, jeunes et bénévoles et le caractère historique d’une telle unicité dans le secteur soulignant l’importance pour les pouvoirs publics de prendre acte des recommandations.

 

Arthur, enfant engagé auprès des sans-abris à Cambrai et Adrien Taquet, Secrétaire d’État en charge de la protection de l’enfance

 

 

Ainsi, l’ensemble des actes ont été remis à Adrien Taquet, Secrétaire général en charge de la protection de l’enfance, François-Xavier Reymond, représentant le Ministère des affaires étrangères, Patrick Weiten, Président du Conseil Départemental de la Moselle représentant l’Association des Départements de France, Antoine Dullin, représentant le Conseil Économique Social et Environnemental ainsi qu’à plusieurs parlementaires.

 

 

 

 

 

 

Maëlys, jeune de SOS Villages d’Enfants, accompagnée de Thierry Couvert Leroy, Délégué Général de la Croix Rouge, remet l’acte sur la Protection

Les actes thématiques ont ensuite été remis : Maëlys, jeune de SOS Villages d’Enfants, à remis à Adrien Taquet l’acte concernant la protection de l’enfance.

 

Olivier Noblecourt, Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté à reçu l’acte Précarité, Elisabeth Borne, Ministre de la transition écologique à reçu l’acte Environnement et Nicole Belloubet, Garde des sceaux et Madeleine Mathieu, directrice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, ont reçu l’acte Justice.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette soirée riche en propositions et en engagements, les membres de la Dynamique mèneront un travail de suivi de mise en œuvre de ces recommandations. Espérons que les décideurs publics prendront des mesures à la hauteur des défis actuels pour un exercice effectif des droits de l’enfant !

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !