Assises nationales de la protection de l’enfance : mieux accompagner les jeunes majeurs - SOS Villages d'Enfants

Assises nationales de la protection de l’enfance : mieux accompagner les jeunes majeurs

 

 

A Nantes, le 17 juin dernier, les Assises nationales de la protection de l’enfance ont rassemblé les acteurs du secteur autour du thème de l’accompagnement des jeunes majeurs protégés. SOS Villages d’Enfants, partenaire de l’événement et membre fondateur du collectif « Cause Majeur ! », y a partagé son expertise et ses combats.

 

« Pour nous, tout va trop vite. On est plutôt dans la survie que dans la vie », confiait une jeune fille au micro des Assises Nationales de la Protection de l’Enfance, le 17 juin dernier à la cité des Congrès de Nantes. Un témoignage à l’image de ceux entendus par les 1600 professionnels, élus et acteurs du secteur ayant participé à ce rendez-vous incontournable, consacré cette année aux jeunes majeurs.

 

Car la majorité reste un « âge couperet » pour les jeunes sortant de l’ASE, qui n’ont pas toujours accès à des dispositifs leur permettant une transition adaptée vers l’âge adulte, au même titre que les autres, qui en moyenne quittent leur foyer familial à l’âge de 24 ans. Des « sorties sèches » dramatiques qui expliquent en partie la proportion préoccupante de personnes sans domiciles fixe passées par l’ASE : 25% des SDF, et 40% de ceux âgés moins de 25 ans seraient d’anciens enfants protégés.

 

SOS Villages d’enfants, partenaire des Assises et membre fondateur du collectif « Cause Majeur ! », intègre cette problématique à ses programmes depuis sa création, et milite pour une véritable inclusion des jeunes majeurs au sein de la société.

Pour Hervé Laud, directeur du développement et du plaidoyer de l’association, « devenir un jeune adulte, ce n’est pas être seul, c’est savoir sur qui on peut compter ». Il est ainsi intervenu en séance plénière, au côté de Florence Dabin, présidente du département du Maine-et-Loire et vice-présidente enfance de l’Association des départements de France, Michel Ménard, président du conseil départemental de Loire Atlantique, Flore Capelier, directrice de l’Observatoire national de protection de l’enfance, et Philippe Gestin sociologue et directeur d’un établissement de l’ASE. Hervé Laud a notamment porté la création d’un projet global d’accompagnement vers l’âge adulte, s’appuyant sur un socle socio-éducatif permettant la mise en œuvre effective de six grands facteurs d’inclusion identifiés par le collectif (rôle des professionnels dans l’accompagnement, construction sereine d’un parcours scolaire puis professionnel choisis, accès à la santé, à un logement stable, aux droits, aux ressources, à la culture et aux loisirs).

 

Hervé Laud, directeur du développement et du plaidoyer de SOS Villages d’Enfants France

 

Charlotte Caubel, nouvelle secrétaire d’Etat à l’Enfance présente à l’événement, a déclaré qu’« il faut faire en sorte que le mot majeur, ne soit plus synonyme de peur ». La récente loi relative à la protection des enfants du 7 février dernier va dans ce sens. Elle reconnaît le droit à la prise en charge par l’aide sociale à l’enfance des majeurs de moins de 21 ans « qui ne bénéficient pas de ressources et de soutiens suffisants, lorsqu’ils ont été confiés à l’ASE avant leur majorité ». Reste à savoir quels seront les moyens mis en œuvre pour appliquer ce texte, et la façon dont les départements, chefs de file de la protection de l’Enfance, interpréteront ces conditions.

 

SOS Villages d’Enfants est ensuite intervenue au sein de l’atelier consacré aux conditions de sécurisation du cadre de vie des jeunes dans ses diverses dimensions (logement, budget, santé…). Olivier Dricot, directeur de la Maison Claire Morandat, et Pauline Tonneau, éducatrice spécialisée, ont présenté la nouvelle offre de service de la MCM destinée à accompagner progressivement les jeunes majeurs vers l’autonomie. Une récente refonte guidée par l’approche par les droits et les besoins fondamentaux (participation, droit à l’expérimentation et à l’erreur).

 

La synthèse du contenu des Assises sera publiée dans le prochain numéro du Bulletin de la protection de l’enfance, diffusé à l’ensemble de nos villages et établissements.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants