Arménie et Azerbaïdjan : aider les enfants et les familles - SOS Villages d'Enfants

Arménie et Azerbaïdjan : aider les enfants et les familles

Le conflit a déplacé environ 20 000 enfants, femmes et personnes âgées. SOS Villages d’Enfants agit pour le maintien de l’unité familiale et offre une aide humanitaire et un soutien psychologique aux enfants traumatisés et isolés.

 

Azerbaïdjan : priorité à la sécurité

Les « familles SOS » ont été évacuées du village d’enfants SOS de Ganja par mesure de sécurité, en raison des risques encourus dans cette zone. Les 50 enfants et 8 adultes sont sains et saufs. Ils ont été accueillis au village d’enfants SOS de Bakou.

Un soutien psychologique leur est prodigué pour les aider à surmonter leurs traumatismes.

 

Kotayk : l’accueil de 57 enfants

Tous les enfants des villages d’enfants SOS de Kotayk et Idjevan sont sains et saufs, de même que les équipes.

Actuellement, 57 enfants du Nogorno-Karabakh sont hébergés au village d’enfants SOS de Kotayk, 35 d’entre eux étant non accompagnés ou séparés de leur famille.

Spartak Sargsyan, directeur national de SOS Villages d’Enfants Arménie : « Ces enfants sont effrayés et traumatisés. Certains ne parlent plus à cause de ce qu’ils ont vu. Ils ont besoin en urgence d’un soutien psychologique et d’une thérapie de langage. Nous n’avons pas d’informations sur leurs parents ».

SOS Villages d’Enfants Arménie s’attend à une augmentation du nombre de personnes déplacées et se prépare à aménager des abris dans des tentes pour des enfants et leurs parents, une fois la capacité d’accueil des maisons familiales atteinte.

 

 

 

 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !