15 mai : la famille, un droit, une chance que tous les enfants ne connaissent pas - SOS Villages d'Enfants

15 mai : la famille, un droit, une chance que tous les enfants ne connaissent pas

Logo_Familyday_version_franáaise

SOS Villages d’Enfants soutient la Journée internationale de la famille.

 

Le 15 mai est célébrée la journée internationale de la famille sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies, comme chaque année depuis 1993. L’édition 2015 s’attache à mettre en lumière l’importance de la prévention de la violence familiale qui reste un fléau dans la plupart des pays quel que soit leur niveau de développement.

 

Toute violence au sein de la famille a des conséquences dramatiques sur les enfants, qui en sont bien souvent les premières victimes : 19 000 enfants étaient victimes de mauvais traitements physiques ou psychologiques en France en 2006 (ODAS – Décembre 2007)

 

« Tu as le droit de vivre avec une famille qui prend soin de toi » (Convention des droits de l’enfant – Article 9)
En France comme à l’international, SOS Villages d’Enfants fonde son action sur ce principe pour venir en aide aux enfants les plus vulnérables, privés de tout soutien parental ou en risque de le perdre.

 

En France, SOS Villages d’Enfants s’attache depuis bientôt 60 ans à offrir à des enfants orphelins ou dont les parents n’ont pas la capacité de les prendre en charge un cadre familial stable et chaleureux afin qu’ils puissent grandir et s’épanouir en toute sécurité. Convaincue que le lien fraternel est une ressource pour le développement de l’enfant, l’association met tout en œuvre pour permettre aux enfants accueillis de vivre avec leurs frères et sœurs. L’accueil des frères et sœurs en village d’enfants permet ainsi que le placement ne soit pas un temps suspendu dans la vie de l’enfant.

 

Les mères SOS, les aides familiales et l’ensemble des équipes éducatives qui les entourent au quotidien leur donnent les atouts qui leur permettront de conquérir leurs vies de femmes et d’hommes dignes et responsables.

 

Plus de 150 millions d’enfants à travers le monde ont perdu au moins l’un de leurs parents (UNICEF – 2011)
A l’international, au-delà de la prise en charge en village d’enfants SOS au sein d’une « famille SOS », SOS Villages d’Enfants accompagne les familles les plus démunies afin d’éviter une séparation.
80 000 familles, dont certaines monoparentales, ont ainsi été aidées en 2013 dans le cadre de programmes spécifiques, sous l’égide de SOS Villages d’Enfants International : alimentation, santé, éducation, soutien psychosocial, formation, activités génératrices de revenus…

 

Dans le cadre de la campagne « Qui m’aime, m’écoute » réalisée à l’occasion des 25 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, Anny Duperey, marraine de SOS Villages d’Enfants, expliquait à Paloma, 13 ans, le droit d’avoir une vie de famille :  
http://bit.ly/1ECKJWA

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !