14èmes Assises Nationales de la Protection de l'Enfance : Retour sur une édition attendue et réussie ! - SOS Villages d'Enfants

14èmes Assises Nationales de la Protection de l’Enfance : Retour sur une édition attendue et réussie !

 

 

Depuis maintenant 10 ans, SOS Villages d’Enfants participe chaque année aux Assises Nationales de la protection de l’enfance. Organisé par l’Action Sociale, c’est un événement majeur en termes de développement, de prospective et de plaidoyer pour le monde de la protection de l’enfance. Il rassemble près de 2000 professionnels, élus et décideurs venus de toute la France.

 

 

L’objectif de cette rencontre annuelle est d’échanger sur l’amélioration des réponses en matière de prévention et de prise en charge des enfants et des jeunes, et de faire entendre leurs voix, à travers des tables rondes, des débats ou encore des retours d’expériences.

 

 

Cette année, la 14ème édition des Assises nationales de la Protection de l’Enfance s’est déroulée les jeudi 24 et vendredi 25 juin 2021 à la Cité des Congrès de Nantes et portait sur le thème du méta-besoin de sécurité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un nouveau cahier SOS

A cette occasion, SOS Villages d’Enfants a organisé une « rencontre petit-déjeuner » qui marque la première présentation de son dernier cahier SOS intitulé « La dimension fraternelle en protection de l’enfance : une ressource à hauteur d’enfant ». Celui-ci a été dévoilé en avant-première, en présence de représentants de dix Conseils Départementaux et de responsables associatifs, puis leur a été remis. Eric Delemar, Défenseur des Droits des Enfants récemment nommé est intervenu pour apporter son regard sur le lien fraternel et les droits de l’enfant en protection de l’enfance, aux côtés d’Isabelle Moret, Directrice Générale de l’association, et de Clara Mallet, responsable projet au sein de la Direction Prospective et Plaidoyer SOS Villages d’Enfants France.

 

 

 

 

Des ateliers thématiques propices aux échanges

 

Vanessa, formatrice à l’approche par les droits pour SOS Villages d’Enfants est intervenue lors de la séance plénière « Mieux connaître le méta-besoin de sécurité et les besoins fondamentaux des enfants en protection de l’enfance », pour promouvoir l’articulation entre les besoins fondamentaux de l’enfant et l’approche par les droits portée par l’association.

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi après-midi, cinq ateliers ont été proposés afin d’approfondir les thématiques abordées en séances plénières de manière plus pratique à partir d’expériences concrètes. Virginie, psychologue au village d’enfants SOS de Sainte-Luce sur-Loire, est intervenue lors de l’atelier « Mieux comprendre les liens d’attachement pour mieux construire les parcours » consacré aux besoins d’attachement en protection de l’enfance, pour enrichir les débats à partir des pratiques mises en place par l’association en matière d’accompagnement du lien fraternel dans les situations de placement.

 

Maëlys, jeune engagée auprès de SOS Villages d’Enfants, Julie-Marie, Technicienne de l’Intervention Sociale et Familiale au village d’enfants SOS de Sainte-Luce-sur-Loire, et Florine Pruchon, Responsable Plaidoyer sont intervenues lors de l’atelier « Mieux associer les jeunes aux décisions qui les concernent pour davantage prendre en compte leur intérêt avant tout autre » consacré à la participation des enfants et des jeunes en protection de l’enfance, pour présenter l’expérience associative en matière de participation depuis plus de dix ans. La participation des jeunes est un enjeu majeur de l’effectivité de leurs droits.

 

Des points de rencontre pour se connaître

Entre séances plénières et ateliers, les participants des Assises ont pu se rendre sur les deux stands de l’association : un stand institutionnel qui présentait le projet associatif, les actions et les productions de l’association et un stand du département formation, davantage centré sur les formations accessibles pour les publics externes, tenu par Maïlys Knobloch et Fanny Hug, du pôle gestion des compétences. Les visiteurs y ont rencontré les professionnels de SOS Villages d’Enfants pour obtenir des renseignements, pour prendre des contacts et pour échanger sur les projets et programmes de l’organisation.

 

 

 

Des expositions sur site

Enfin, les Assises Nationales de la Protection de l’Enfance réservent toujours un espace aux expositions des réalisations d’enfants. Cette année, deux expositions ont été valorisées dans le hall de la Cité des Congrès : l’exposition de photos « Amours fraternels » du village d’enfants SOS de Marly-lez-Valenciennes et l’exposition de portraits pastels « Figures d’attachement » réalisés par les enfants du village d’enfants SOS de Calais, grâce à l’aide d’une mère SOS et d’un pastelliste bénévole.

 

Des Assises en direct et une plateforme numérique dédiée

En raison des contraintes sanitaires, certains participants n’ont pas pu se déplacer à Nantes mais ont malgré tout pu assister à distance et en direct aux séances plénières et aux ateliers grâce à la plateforme numérique Imagina et à son application dédiées aux Assises. Cette dernière a également permis aux participants de poser des questions aux différents intervenants, de répondre à des sondages en direct ou encore de développer leur réseau grâce à des rendez-vous individuels avec les intervenants, les exposants ou d’autres participants. Un bel outil de communication supplémentaire cette année !

 

La clôture de cette 14ème édition est revenue au Garde des Sceaux et Ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti.

Cette année, les Assises nationales de la protection de l’enfance ont permis de mettre un accent particulier sur l’approche par les droits, portée notamment par SOS Villages d’Enfants. Un grand merci à tous les intervenants et participants et un grand bravo aux organisateurs !

 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !