12 août : Journée internationale de la Jeunesse

 

 

 

 

62259

Le 12 août marque la journée internationale de la jeunesse, l’occasion pour SOS Villages d’Enfants de rappeler son attachement à la participation des jeunes et le travail de l’association pour leur offrir une transition apaisée entre la prise en charge alternative et la vie d’adulte indépendant.

 

Renforcer la jeunesse : un défi à relever

 

SOS Villages d’Enfants a pour but de venir en aide aux jeunes à travers le mode en renforçant leur accès à l’emploi. La Fédération travaille avec un large panel de programmes pour développer les compétences des jeunes, accompagner leur transition dans le milieu du travail et passer de la prise en charge alternative à la vie d’adultes indépendants.

 

Il s’agit d’une tâche cruciale étant donné que la population mondiale rajeunit, et que les opportunités d’emploi et d’entreprenariat pour les jeunes femmes et homes restent limitées. De plus, beaucoup travaillent dans l’économie informelle en tant que travailleurs familiaux, petits agriculteurs ou dans des secteurs ne nécessitant pas de qualification. Ils gagnent pour la majorité de faibles salaires, sont employés pour des contrats précaires ou saisonniers et doivent faire face à des conditions de travail dangereuses et proches de l’exploitation qui les forcent à migrer vers les zones urbaines.

 

« C’est notre devoir d’aider la future génération à être en mesure de prendre des risques, apprendre, façonner leurs propres avenir et construire leurs propres carrières », explique Sophia Garcia Garcia, représentante de SOS Villages d’Enfants à l’ONU.

 

Les projets de SOS Villages d’Enfants en faveur d’un emploi décent et de la croissance économique.

 

SOS Villages d’Enfants place les enfants les plus vulnérables au cœur de sa stratégie 2030. Une des initiatives stratégiques concerne le chômage des jeunes et est en rapport direct avec les Objectifs de Développement Durable par lesquels les jeunes sont concernés comme la pauvreté, l’inégalité, l’éducation, la santé, le social, la protection des enfants ainsi que des conditions de travail décentes.

 

Un certain nombre de projets sont en place, ayant pour but d’améliorer l’accès à l’emploi des jeunes.

 

Parmi ces projets :

  • The Next Economy Project, fondé par le ministère danois des affaires étrangères. Il a été lancé en 2016 avec un focus sur les choix de carrière permettant d’augmenter ses chances de trouver un emploi durable. Il propose des stages avec des possibilités d’embauches.
  • Le projet YouthCan! qui aide les jeunes désavantagés à mieux gérer la transition entre l’école et le monde du travail. Il leur permet de rejoindre des programmes de formation avec des partenaires comme DHL, AkzoNobel ou encore Allianz.

 

 

Partenariats pour le développement durable

 

En mettant en plusieurs plusieurs projets de ce type, SOS Villages d’Enfants souhaite lutter contre les problèmes d’accès au développement et à l’éducation, ainsi qu’aux ressources comme les terres et le faible niveau d’implication dans les processus de décision.

 

La jeunesse a un rôle significatif à jouer dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable, en particulier en promouvant une éducation de qualité (ODD4), l’accès à un travail décent et la croissance économique (ODD8)

Une conférence panafricaine pour l’émancipation des jeunes, organisée conjointement par SOS Villages d’Enfants International et l’Union Africaine, se tiendra du 22 au 24 août à Addis-Abeba, capitale de L’Ethiopie. Cet évènement contribue à la réalisation de l’agenda 2030 de SOS Villages d’Enfants International en donnant à des jeunes de différents pays à travers le continent Africain