Côte d’Ivoire : des enfants sauvés de l’exploitation accueillis en village SOS - SOS Villages d'Enfants

Côte d’Ivoire : des enfants sauvés de l’exploitation accueillis en village SOS

« A l’école du village d’enfants SOS d’Aboisso »

 

 

En janvier 2020, plus d’une centaine d’enfants ont été sauvés de l’exploitation à Aboisso. Certains d’entre eux ont été confiés au village d’enfants SOS d’Aboisso.

 

 

Des mineurs en danger

 

La région agricole d’Aboisso est une zone propice à un trafic de grande ampleur de mineurs non accompagnés issus d’autres pays d’Afrique. Ils sont destinés à travailler dans les plantations ou à subir d’autres formes d’exploitation.

 

Une vaste opération de police a eu lieu en janvier 2020 dans la ville et la région d’Aboisso. Ces contrôles ont permis de secourir plus de 130 enfants victimes d’exploitation qui étaient aux mains de trafiquants ou dans des situations mettant en péril leur sécurité.

 

Aujourd’hui, certains de ces enfants sont confiés au village d’enfants SOS d’Aboisso. Ils y sont hébergés temporairement, des enquêtes devant être menées en parallèle afin de retrouver leurs parents ou des membres de leur famille.

 

 

Le village d’enfants SOS d’Aboisso

 

Le village d’enfants SOS d’Aboisso a été inauguré en 1983. Situé à 115 km à l’est d’Abidjan, il est le 2e village d’enfants SOS de Côte d’Ivoire après celui d’Abobo-Gare (le premier en Afrique).

 

Soutenu par SOS Villages d’Enfants France, il prend en charge une centaine d’enfants dans 10 maisons familiales. Le jardin d’enfants et l’école primaire SOS accueillent les enfants du village SOS et ceux des familles du voisinage, ce qui favorise l’intégration au sein de la communauté.

 

Un Programme de Renforcement de la Famille vient en aide aux familles les plus fragiles, en leur apportant un soutien matériel, financier et médical

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !