Jumeaux : L'importance de grandir ensemble - SOS Villages d'Enfants

Jumeaux : L’importance de grandir ensemble

Lorsque les frères et sœurs Naol* et Beki* arrivent à la maison après la maternelle, leur mère SOS les serre dans ses bras.

Elle se souvient du moment où elle pouvait les bercer dans la paume de ses mains.

 

 » J’avais peur qu’ils ne survivent pas « , dit la mère SOS Bizunesh Shiferaw à propos des jumeaux nés deux mois avant terme. Leur mère, qui venait d’un village rural du sud-ouest de l’Éthiopie, est morte après l’accouchement.

Bizunesh avait particulièrement peur pour la petite fille qui ne pesait que 1,3 kilo à la naissance.

 

Beki et Naol sont aujourd’hui deux enfants actifs et en bonne santé de cinq ans. Naol aime jouer au football avec ses amis et Beki aime chanter et danser sur de la musique traditionnelle éthiopienne. Bizunesh croit qu’ils ont réussi à survivre et défier les probabilités parce qu’ils étaient ensemble.

 

« Pour les enfants qui entrent en garderie, le fait d’être avec des frères et sœurs peut renforcer leur sentiment de sécurité et de bien-être « , dit Bizunesh.

 

« Ils n’ont pas à se demander où se trouvent leurs frères et s’ils sont en sécurité ou non. Les frères et sœurs qui vivent dans la même maison peuvent se soutenir naturellement les uns les autres et cela peut leur procurer un certain sentiment de stabilité et d’appartenance « , dit-elle.

 

Bizunesh a du mal à le croire quand elle regarde ces premières photos des jumeaux. « J’ai élevé les jumeaux depuis qu’ils étaient bébés et ils avaient besoin de beaucoup de soins. Ils ont une place spéciale dans mon cœur. »

 

 SOS Villages d’Enfants a pu retrouver leur père. Il est en contact avec eux, bien qu’il ne soit pas en mesure de s’occuper d’eux. L’association est ouverte à l’idée de réunir un jour les jumeaux avec lui si sa situation devait changer.

 

En attendant, Bizunesh considère que la relation avec leurs frères et sœurs est cruciale : « Elle aide les enfants à conserver un sentiment d’identité positif et à connaître leur histoire culturelle, personnelle et familiale ».

 

« Les relations entre frères et sœurs sont émotionnellement puissantes et d’une importance capitale, non seulement dans l’enfance, mais tout au long de la vie », ajoute-t-elle.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !