Reportage en Indonésie - SOS Villages d'Enfants

Reportage en Indonésie

 

 

 

Effervescence à Neuville samedi 9 novembre : des enfants et jeunes du village ainsi que de Marly, accompagnés par Stéphanie Carruesco et Gwenola LeMestric, s’apprêtent à recevoir une équipe de jeunes reporters de retour d’un long voyage en Indonésie. Tout a commencé en février lorsque les jeunes voyageurs sont venus présenter leur périple aux enfants des deux villages. Ces échanges très prometteurs avaient permis aux enfants de préparer les questions qui les intéressaient et, sachant que les jeunes reporters rencontreraient des enfants en village SOS, de confectionner des dessins pour leurs nouveaux lointains amis.

 

Autant dire que le retour était attendu avec impatience d’autant que la visite du blog des voyageurs ces derniers mois avait entretenu la curiosité des enfants des villages.
La rencontre de samedi a permis aux enfants de découvrir ce pays étrange où on vit sans chaussettes, où on mange du riz tout le temps, où on n’utilise jamais de fourchette mais trois de ses doigts, où on trouve qu’un plat sans piment est fade même quand on a 5 ans et dont les mers sont peuplées de tortues…

 

Les enfants indonésiens ont envoyé des dessins aux enfants du Nord et les reporters leur ont aussi offert des bracelets traditionnels en perles colorées ou perles de lave.

Ce voyage au bout du monde par procuration aura été une belle expérience dépaysante qui donne envie de repartir.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants