QUAPEM : lancement des formations - SOS Villages d'Enfants

QUAPEM : lancement des formations

La deuxième année du projet QUAPEM – Qualité de l’Accueil en Protection de l’Enfance à Madagascar a démarré avec le lancement des formations à destination des professionnels de la protection de l’enfance.

 

Dans le cadre du projet, 31 centres vont bénéficier d’appuis pour renforcer leurs capacités : formations, coaching, dotations financières pour l’équipement des centres et la mise en place d’activités génératrices de revenus (AGR).

 

Les formations ont démarré le 21 octobre 2019 pour 120 professionnels (80 femmes et 40 hommes) répartis sur 3 parcours : Responsables de centres, Travailleurs sociaux (diplômés) et Intervenants sociaux (non diplômés). 8 formateurs de l’Institut Supérieur de Travail Social (ISTS), partenaire du projet QUAPEM, animent ces formations dans 4 régions de l’île.

 

Les parcours de formation, qui s’étalent sur plus d’un an, s’appuient sur les travaux du Groupe de Travail Pédagogique (Février 2019) qui réunissaient les partenaires du projet (SOS Villages d’Enfants Madagascar, ISTS, ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme, SOS Villages d’Enfants France), des professionnels de la protection de l’enfance, des jeunes anciennement placés en centre social et des spécialistes des questions de genre de l’enfance, des jeunes anciennement placés en centre social et des spécialistes des questions de genre.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants