Halloween – Des monstres de tous les âges au village d’enfant SOS - SOS Villages d'Enfants

Halloween – Des monstres de tous les âges au village d’enfant SOS

               

Le 31 octobre, le village d’enfants SOS s’est transformé en village de petits et grands monstres !

 

Pour les plus jeunes, l’atelier contes a organisé un après-midi magique : les enfants ont d’abord confectionné des sacs pour la chasse aux bonbons de fin d’après-midi. Chaque sac était unique et décoré sur le thème d’Halloween, les enfants les ont garnis avec des confitures aux couleurs d’Halloween (confiture de cerise, de framboise, de kiwi, de figue, de fruits rouges et de prunes).

 

La fin d’après-midi fut l’occasion d’une chasse aux bonbons dans le quartier des Floralies. Les enfants ont bien rempli leurs sacs et sont même rentrés dans des maisons décorées sur le thème d’Halloween. Quelques belles frayeurs pour les enfants !!!

 

 En ce soir d’Halloween, les enfants et les professionnels du village SOS, qui avaient rêvetu leurs plus beaux habits de monstres pour l’occasion se sont lancés dans une course d’orientation endiablée dans un effrayant parc de la ville de Marly. Par équipes, les jeunes fantômes, zombies, vampires et d’autres monstres en tout genre, ont pu se lancer à la recherche des nombreuses balises cachées dans le parc dans une atmosphère des plus angoissantes et cauchemardesques ! Sans oublier bien sûr la quête aux bonbons dans le quartier de Floralies.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !

    Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

    Merci de saisir votre adresse email :

      Votre inscription est bien enregistrée !

      Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

      Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

      Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

      À bientôt,
      SOS Villages d’Enfants