Monalisa se rapproche de son rêve de devenir conférencière - SOS Villages d'Enfants

Monalisa se rapproche de son rêve de devenir conférencière

Monalisa Ariska est convaincue qu’elle a un bel avenir devant elle. La jeune indonésienne rêve de devenir un jour conférencière et elle attribue à YouthCan ! le mérite de lui avoir appris à ne pas avoir peur de poursuivre ses ambitions.

 

« YouthCan ! m’a appris beaucoup de choses « , dit Monalisa au sujet de l’initiative mondiale qui vise à améliorer l’employabilité des jeunes. « Cela m’a appris des compétences comme comment bien parler en public et ils nous ont donné des conseils et des astuces pour être plus confiants devant un grand nombre de personnes « , explique-t-elle.

 

Monalisa, 21 ans, est arrivée chez SOS Villages d’Enfants Indonésie en 2006. Actuellement dans sa dernière année d’études universitaires, elle prévoit faire une demande de bourse d’études pour faire une maîtrise et devenir ensuite conférencière. « J’ai le rêve de travailler en dehors de l’Indonésie, en Europe peut-être, dans une université. C’est mon plus grand rêve « , dit-elle.

 

Bien qu’elle ait des objectifs clairs, ce n’est pas le cas d’autres jeunes en Indonésie qui sont retenus par leur manque de confiance en eux. « Ils ne se sentent pas assez courageux, alors ils ont juste peur de venir travailler, d’aller chercher ce qu’ils veulent « , dit-elle. « Vous pouvez dire qu’ils ne croient pas vraiment en eux-mêmes. »

 

Après avoir participé à YouthCan !, Monalisa est débordante de confiance en son propre avenir.  » La chose la plus importante que j’ai apprise dans YouthCan ! c’est : n’ayez pas peur d’aller chercher ce que vous voulez, n’oubliez pas d’aller de l’avant et soyez assez courageux pour prendre ce risque. »

 

 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !