Mayra, une femme inspirante - SOS Villages d'Enfants

Mayra, une femme inspirante

 

 

 

 

 

 

Mayra, 35 ans, est née et a grandi à Callao, au Pérou. Mère de deux enfants, conseillère familiale, pompier, bénévole humanitaire, c’est une femme passionnée et courageuse.

 

Callao est une province balnéaire située au nord de Lima, avec de beaux paysages et un patrimoine culturel fascinant. Cependant cette zone concentre de nombreux problèmes sociaux. Des chiffres alarmants indiquent que de nombreux enfants vivent dans une situation à risques. En 2014, une adolescente sur dix est déjà mère et 13,7% de la population de Callao vit en situation de pauvreté.

 

Durant ses études d’infirmière, Mayra travaillait dans un hôpital, et elle s’est également portée volontaire pour l’État en donnant des conférences sur le SIDA dans les communautés. C’est au cours de ces visites qu’elle a découvert que sa vraie passion était sur le terrain.

 

Ainsi, elle a rejoint SOS Pérou il y a quatorze ans en tant que spécialiste de la santé et est maintenant conseillère familiale en charge de l’unité Education, Soins et Développement chez SOS Callao. Elle supervise le centre social et cinq centres communautaires.

 

Mayra confie qu’elle aime vraiment le contact direct avec les familles. Elle est inspirée lorsqu’ils la reconnaissent non pas comme une employée d’une organisation qui aide, mais comme Mayra Nunez.

 

 

 

 

     Il est difficile de gagner la confiance d’une communauté. 

ll faut avoir suffisamment d’empathie pour leur donner l’impression qu’on les comprend vraiment. Il ne s’agit pas d’un numéro de dossier.

 

 

 

 

Pour Mayra, son travail au Programme de Renforcement de la Famille est motivé par son désir profond de développer son soutien aux communautés dans le besoin.

 

En 2014, un tremblement de terre a frappé Haïti et les programmes SOS Villages d’Enfants avaient désespérément besoin de mains supplémentaires. Mayra a été sollicitée et 48 heures plus tard, elle était à Santo, en Haïti, en tant que volontaire, prouvant une fois de plus qu’elle est une femme résistante et disponible.

 

« J’ai eu un bébé, mais heureusement, mon mari et ma belle-mère me soutiennent beaucoup », se souvient-elle. « J’ai voyagé avec quatre collègues de SOS Pérou et nous avons tout fait pour aider, de l’organisation de l’approvisionnement alimentaire au recensement des enfants et des familles en passant par les soins aux malades. C’était une situation très difficile à voir, mais j’ai pu aider et j’ai beaucoup appris au cours du processus. Je me souviens de beaucoup d’enfants et de familles que j’ai aidés, mais certains étaient si malades qu’ils n’ont pas pu s’en sortir. »

 

En 2017, Mayra a décidé de poursuivre son rêve et après une année d’études, elle est devenue auxiliaire médicale bénévole pour la plus ancienne caserne de pompiers d’Amérique latine, Union Chalaca. Même si elle a le sentiment que les femmes sont encore considérées comme le sexe faible, son travail ne passe pas inaperçu et elle a déjà obtenu une place spéciale au sein de l’Union.

 

Le week-end, elle se porte volontaire pour l’équipe de nuit. « Je pars vers 22h et je rentre à la maison à 6h, je dors quelques heures et je me réveille pour passer du temps avec ma famille. »

 

Le lundi matin, quand Mayra entre dans le centre social SOS Villages d’Enfants de Callao, toutes les mères SOS la saluent et certains enfants courent pour l’embrasser. Elle représente une figure inspirante pour la communauté.

 

 

 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !